Comment créer des contenus sur un blog chaque jour

Vous voulez créer des contenus sur votre blog chaque jour, mais vous ne savez pas de quoi parler. Vous avez des idées de sujets, mais vous ne savez pas comment tenir sur la durée.

J’avais le même problème que vous jusqu’à ce que je mette au point une méthode qui me permet de toujours avoir un sujet à traiter. Cette méthode est tellement efficace que je peux créer des contenus sans limite de durée, la liste se régénère d’elle-même !

Comment créer des contenus sur un blog chaque jour sans jamais être à court d'idées
Photo JCDichant

Comment trouver des sujets pour créer des contenus

Avant d’aller plus loin pour savoir ce que vous allez devoir mettre en place pour gérer votre liste d’idées de contenus, retenez une chose : il vous faut une liste de sujets pensée et organisée à l’avance, et un calendrier éditorial. SI vous n’avez pas ces deux outils vous ne pourrez pas créer des contenus :

  • à l’avance,
  • pertinents,
  • cohérents,
  • quand vous n’avez que très peu de temps.

Il ne s’agit donc pas de créer une simple liste, mais de mettre en œuvre une machine à générer des idées, de façon automatique, avec un apport minimum de votre part. Voici comment procéder étape par étape.

1- Notez toutes vos idées

Vous avez des idées tout au long de vos journées. Certaines concernent ce dont vous parlez sur votre blog, d’autres non, peu importe.

Prenez soin de tout noter, absolument tout, car chacune de ces idées peut vous aider à créer un contenu un jour. Utilisez une application sur votre smartphone, un carnet, ce que vous voulez, mais notez tout (j’utilise Drafts sur iPhone, c’est l’application de saisie la plus rapide).

En vrac.

Sans rien organiser encore.

L’essentiel est d’enregistrer l’idée.

Si vous ne pouvez pas écrire, parlez. Faites une photo.

Nous verrons plus bas comment organiser tout ça.

2 – Sauvegardez ce qui vous parle

Vous lisez, vous écoutez, vous surfez … Certains sujets vous parlent, peuvent avoir un lien avec votre blog, peuvent vous aider à imaginer de nouveaux contenus.

Sauvegardez les liens vers ces pages web, les extraits de textes, les pages de livres, les enregistrements audio, les vidéos, …

Ne cherchez pas encore à classer. Concentrez-vous sur la sauvegarde.

Certaines informations sont éphémères, mieux vaut en faire une copie (privée) et prendre le temps de les classer ensuite que de ne pas le faire et de les perdre.

3 – Retenez ce que l’on vous dit

Vous échangez avec des collègues, clients, prospects, amis, intervenants. Dans ce que vous entendez, il y a des idées à développer, des traces à garder, des théories à étudier.

Même principe : sauvegardez d’abord, classez plus tard.

Équipez-vous du matériel nécessaire pour enregistrer ces infos en temps réel. Cela peut-être un simple carnet pour prendre des notes pendant une conférence (j’utilise un Moleskine, c’est mon petit plaisir), comme un enregistreur audio (votre smartphone) pour enregistrer des conversations.

Attention à prévenir ceux que vous enregistrez si c’est le cas, expliquez pourquoi vous le faites et s’ils ne sont pas d’accord n’insistez pas, prenez des notes écrites.

4 – Interrogez votre audience

Vous avez déjà une audience, des lecteurs sur votre blog, des fans sur votre chaîne YouTube, des followers sur vos réseaux sociaux.

Engagez des conversations, récupérez des infos, des questions, ce sont autant de données à conserver. Elles sont encore plus importantes que les précédentes car elles viennent de votre audience, des gens qui vous apprécient, il s’agit peut-être même de problèmes que vous pouvez régler rapidement.

Utilisez la méthode précédente : notez d’abord, classez ensuite.

Sur votre chaîne YouTube, utilisez le plugin Tubebuddy pour sauvegarder les commentaires intéressants sous forme d’idées de vidéos, c’est une fonction native très utile.

5 – Observez ce que font les autres

Observez vos concurrents, vos confrères, les experts qui traitent des mêmes sujets que vous, ceux qui le font dans d’autres langues (et cultures) que vous.

Regarder ce que font les autres n’est pas copier, c’est s’inspirer.

Ne répliquez pas le contenu des autres à l’identique, prenez des idées, développez les vôtres et produisez vos propres contenus.

Créer des contenus grâce à votre base de données personnelle

J’en arrive au cœur du système.

Vous avez pris des notes, quelles que soient leurs formes. Elles sont encore en désordre. Il faut les classer.

Vous allez créer votre base de données personnelle. Plusieurs solutions existent, je vous recommande un logiciel de gestion de notes, c’est le plus simple et le plus souple que j’ai pu trouver pour faire vite, bien et de façon pérenne.

J’utilise Evernote car :

  • Il prend en compte tous les formats (texte, photos, audio, copies d’écran, tableaux blancs, documents scannés),
  • il est disponible sur toutes les plateformes (Windows, MacOS, iOS, Android, web),
  • il propose des outils de capture ( Web Clipper, scanner, capture par mail)
  • il offre des outils d’organisation de ces informations.

Vous pouvez aussi utiliser OneNote (gratuit), Bear (Mac et iOS), Notions (toutes plateformes) parmi tant d’autres.

Comment organiser vos idées dans Evernote

J’envoie toutes mes notes dans un carnet nommé “Inbox” (choisissez « Corbeille » si vous préférez le français). Je ne vais pas plus loin lors de la capture, pas de mot-clé, pas de redirection vers un carnet précis encore.

Chaque jour, je classe les notes de la veille. Je les déplace de “Inbox” vers le carnet concerné :

  • « Plateforme » regroupe tout ce qui concerne le web, les réseaux sociaux, la création de contenus,
  • « Photographie » regroupe tout ce qui concerne la photographie,
  • « Développement Personnel » regroupe tout ce qui concerne le développement personnel.

Adaptez la liste de vos carnets à vos besoins. N’en créez pas trop, il serait difficile de savoir où classer quoi. Le but de l’exercice n’est pas de passer plus de temps à classer qu’à utiliser vos notes.

J’attribue ensuite un ou plusieurs mots clés (tags) à chaque note, représentatifs de ce qu’elle représente, par exemple #blog, #inspiration, #analytique, #créativité.

Le moteur de recherche intégré d’Evernote est suffisamment performant pour m’éviter d’utiliser trop de tags, la recherche plein texte dans le corps des notes, de même que la reconnaissance de texte dans les images suffit.

Créer des contenus, comment créer un générateur d’idées

A ce stade j’ai tout ce qu’il me faut pour créer un générateur d’idées. Quand je prépare des contenus pour un de mes blogs, je crée une liste de sujets en me basant sur les notes enregistrées au préalable et portant le même tag.

Si je crée une liste de sujets pour ce blog par exemple, je liste toutes les notes portant les tag #créativité, #motivation, #contenu, #blog.

Evernote m’affiche alors la liste des notes, je les parcours en quelques minutes et je crée une liste de sujets possibles.

Je pioche ce qui m’intéresse, j’ajoute à ma liste.

Je ne cherche pas à faire précis encore, ce sera l’étape suivante.

Il s’agit uniquement de créer une liste de façon quasi-automatique.

En quelques minutes, je dispose d’une liste de contenus que j’affine au besoin, avant de commencer à écrire ou enregistrer.

Cet article a été créé avec ce principe. Je n’ai pas « choisi de parler de ça aujourd’hui », j’ai ouvert ma liste, lu le sujet à traiter ajouté lors de ma précédente phase de génération d’idées, et je me suis mis à écrire.

C’est simple. Efficace. Rapide. Universel. Lancez-vous dès aujourd’hui en créant votre compte gratuit Evernote pour sauvegarder vos premières idées !

SI vous utilisez un iPhone, sachez que vous pouvez aussi créer un générateur d’idées à l’aide de l’application Raccourcis, quelques étapes de script vous permettent de disposer d’un automatisme incroyable, je vous en parlerai une prochaine fois.

 

Laisser un commentaire