L’interview pour tout savoir

Jean-Christophe Dichant
Jean-Christophe Dichant
Formateur | Photographe
Blogueur | Consultant
Créateur de contenus

Peux- tu présenter ton parcours en quelques mots ? Comment es-tu devenu photographe et formateur en photographie ?

J’ai toujours été attiré par l’image et le partage de connaissances. Après une première activité professionnelle en microscopie électronique dont de nombreuses heures passées au labo argentique à traiter des plans films et autant à analyser les images, j’ai changé de secteur pour m’occuper de numérisation d’images et documents d’entreprises.

Faisant de l’image numérique mon nouveau métier, j’ai alors eu l’occasion d’animer des conférences, de proposer des formations et de partager mes connaissances sur le web.

J’ai par la suite fréquenté le monde de l’entrepreneuriat et des startups technologiques dont plusieurs faisaient de l’image leur cœur d’activité. Piloter le programme marketing associé d’un éditeur de logiciels américain bien connu m’a incité à passer le cap de l’indépendance à mon tour.

En parallèle, et à titre personnel, j’ai commencé à m’intéresser à la photographie le jour où j’ai constaté qu’au retour d’un voyage en Asie, mes photos ne me satisfaisaient pas. J’ai alors cherché à comprendre ce qui n’allait pas.

Développer une pratique régulière m’a aidé à m’intéresser au choix raisonné du matériel, à la prise de vue, au labo argentique puis au post-traitement numérique. En intégrant le club photo de ma commune, je me suis retrouvé à suivre des cours dispensés par des photographes professionnels puis à assurer à mon tour la formation à la prise de vue et au traitement d’images des nouveaux adhérents. J’ai eu le plaisir de diriger ce club pendant une dizaine d’années, de développer de nombreux partenariats avec les institutions et partenaires locaux, de permettre aux photographes amateurs adhérents de participer à des séances de prises de vue en conditions réelles de reportage et de studio.

Photographier ainsi des spectacles, des évènements associatifs, des manifestations sportives, travailler au studio avec une obligation morale de résultat a été une excellente école.

Lorsque j’ai choisi une première fois de changer d’activité professionnelle pour m’intéresser à l’informatique j’ai intégré une école d’ingénieurs dans laquelle j’ai sauté sur l’occasion de gérer l’activité photo. Cela allait de soi et m’a permis de compléter mes acquis auprès d’un photographe professionnel, de développer de nouvelles pratiques, de réaliser plusieurs reportages, de participer à une première exposition.

Fort de ces différentes expériences et désireux de quitter l’industrie, j’ai choisi de vivre de ma passion pour la photographie à temps plein en 2013. J’ai alors développé les publications de tutoriels, tests, et guides photo sur le site Nikon Passion, en plus des sujets d’actualité.

Créé en 2004, ce site est celui sur lequel je continue depuis à partager mes pratiques et conseils. Nikoniste depuis mes débuts, je détaille l’utilisation des appareils photo de la marque, teste les différents modèles et aide mes lecteurs à faire les bons choix et de meilleures photos. Peu importe que ces lecteurs soient nikonistes ou non, les articles et vidéos didactiques sont généralistes, en revanche les présentations de matériels sont orientées en toute logique.

En tant que photographe, as-tu une spécialité ? En parcourant ton site photo perpsnnel, une nette appétence pour les prises de vue en extérieur et le milieu urbain semble transparaître.

J’ai toujours habité en ville, que ce soit en province ou en région parisienne, et bien qu’amoureux de la campagne aussi, j’éprouve une attirance particulière pour le territoire urbain. J’aime comprendre comment il s’organise, comment les gens y vivent, qui ils sont, d’où ils viennent, pourquoi et ce qu’ils y font. Je m’intéresse en outre à l’évolution de ce territoire avec le temps, l’évolution conjointe de la société et ses contraintes. Je m’efforce de porter un regard personnel sur ces zones urbaines qui m’entourent et de montrer ce que je ressens.

J’habite une région dont le potentiel culturel est important, j’associe donc au territoire les pratiques culturelles urbaines, telles que le Street Art et le spectacle vivant.

Le milieu de la danse ne m’est pas étranger, j’ai la chance de fréquenter plusieurs danseuses et danseurs classiques et contemporains. Tous m’offrent de nombreuses opportunités de prises de vues de leurs spectacles et performances. Cette « passion dans la passion » m’a valu de suivre une compagnie de danse pendant deux ans, et de réaliser la plupart des photos et visuels d’une de leurs créations.

Cette pratique constante sur le terrain m’aide à transmettre à mes lecteurs ce que je vis au quotidien, succès comme échecs, pour les aider à développer leur démarche à leur tour.

Sur ton site www.nikonpassion.com, tu proposes entre autres des tutoriels et tu effectues des tests matériels. Comment la création de ce site t’est-elle venue ? Et pourquoi avoir choisi d’utiliser la marque Nikon ?

Début avril 2004, alors que je cherchais des renseignements sur l’utilisation de mon premier reflex Nikon, j’ai constaté que les ressources en langue française étaient peu nombreuses, éparpillées. Je trouvais ce que je voulais sur les sites anglophones, mais peu d’informations structurées en français et YouTube n’existait pas encore.

Me formant en parallèle à la création de sites web, nikoniste, j’ai alors décidé de faire de la photographie et de la marque Nikon en particulier le sujet de mon prochain site. J’ai commencé à rassembler des informations existantes, à prendre contact avec des sites de référence à l’étranger, à traduire certains sujets avec leur accord, avant de créer mes propres contenus. L’intérêt des premiers visiteurs pour ma démarche de documentation et de mise en perspective a fait le reste.

Depuis, je suis resté attaché à la marque Nikon et bien que n’étant pas lié directement avec elle, nous entretenons de bonnes relations. Ceci me permet de proposer des contenus dédiés aux photographes débutants et amateurs qui cherchent à développer leur pratique photographique. Mon intérêt pour la technologie et la création de contenus me pousse à suivre l’évolution du web, j’ai ainsi créé une chaîne YouTube depuis plusieurs années, j’y publie des vidéos didactiques. Une nouvelle série de vidéos est d’ailleurs en préparation, elle arrivera dans les prochains mois.

Pour répondre à une nouvelle demande de mes abonnés, j’ai mis en place à la rentrée 2021 une Lettre photo dans laquelle je partage chaque jour des conseils, idées, anecdotes sur la photographie et les photographes. Ces emails sont très appréciés par mes lecteurs qui y voient une nouvelle façon de s’informer et de se former, tout en ayant la possibilité d’échanger avec moi en privé.

Tu animes également des conférences lors d’évènements photo ainsi qu’à la Nikon School de Paris ?

J’éprouve beaucoup de plaisir à partager mes connaissances et pratiques en public, à informer, vulgariser et aider ceux qui me suivent.

J’ai ainsi eu l’occasion d’animer diverses sessions en ligne ces dernières années, j’apprécie toutefois encore plus de le faire en présentiel lors d’évènements photo majeurs. J’en ai eu l’occasion lors des précédentes éditions du Salon de la Photo de Paris, du VIF 2019 et 2022, le Vincennes Image Festival, comme lors des rencontres Nikon Passion organisées pour mes abonnés. Plusieurs éditions annuelles ont eu lieu à Paris, j’organise désormais des rencontres lors de mes déplacements, en france comme à l’étranger.

Peux-tu préciser les différentes formations que tu proposes ? Sont-elles accessibles à tous, même les débutants en photographie ? Faut-il déjà avoir un appareil photo ?

J’accompagne les photographes débutants comme amateurs pour leur permettre de prendre de bonnes photos et de bien utiliser leur matériel, quelle qu’en soit la marque, de la prise de vue au post-traitement.

En matière de prise de vue, je propose une formation pour bien (re)débuter en photo, elle s’adresse aux débutants comme aux amateurs désireux de (re)découvrir les bases de la photographie numérique. Elle est complétée d’une formation plus spécifique à l’exposition créative et d’une formation à la photo de nuit. Il n’est pas indispensable d’utiliser un appareil photo Nikon pour suivre ces formations, en posséder un qui peut être utilisé dans les différents modes P, S, A, M est toutefois requis.

J’accompagne les photographes de tous niveaux pour les aider à gérer leurs photos, à les traiter puis à les archiver de façon pérenne. Je propose pour cela une formation aux logiciels Lightroom Classic, Lightroom Mobile (iOS, Android, web) et Photoshop CC pour Lightroom. Pour les photographes ayant des besoins plus limités, je propose une offre de formation dédiée aux logiciels Skylum Luminar AI et NEO.

Ayant exercé dans l’archivage de fichiers électroniques, j’ai mis en œuvre une méthode d’archivage pérenne pour les photographes. Elle s’adresse à tous, du débutant ne sachant que faire de ses nombreux fichiers jusqu’au professionnel désireux d’assurer une gestion au quotidien de ses archives et de les protéger des risques.

J’ai toujours plusieurs projets de formations en cours, à la demande de mes abonnés qui me sollicitent tant pour l’utilisation de leur équipement photo, la prise de vue que le traitement de leurs images.

Le ou les conseils à donner à tes lecteurs s’ils souhaitent se lancer en photographie ?

Il est simple : pratiquez le plus souvent possible et osez !

Je vois trop de débutants et amateurs se focaliser sur les fiches techniques et les performances de leur matériel photo. Ils s’interrogent, passent beaucoup de temps à étudier les grilles de comparaison, mais trop peu à prendre des photos. Le matériel a son importance, bien évidemment, mais aujourd’hui tous les appareils photo toutes marques confondues, sont tous capables de donner de bonnes images.

L’important est donc de faire un choix qui correspond à votre budget en priorité, mieux vaut utiliser un appareil photo de milieu de gamme que rêver à celui que vous n’aurez jamais. S’il est possible de trouver toutes les informations sur la photo sur le web, je préconise aux débutants de se former, de suivre des méthodes conçues pour éviter les erreurs et la perte de temps.

Le reste vient avec la pratique, elle vous permet de progresser, de développer votre regard, de maîtriser votre équipement, d’en connaître les limites et de l’adapter à vos besoins lorsqu’ils évoluent.

SAISISSEZ VOTRE ADRESSE EMAIL DANS LE FORMULAIRE CI-DESSOUS POUR RECEVOIR DÈS DEMAIN VOS PREMIERS CONSEILS PAR MAIL :

Comment je vous aide …

ADOPTER DE MEILLEURES PRATIQUES

  • Comprendre et maîtriser les usages avancés d’un appareil photo
  • Comprendre et maîtriser les usages avancés du web pour les créatifs

ADOPTER DE MEILLEURES HABITUDES

  • Comment garder votre motivation pour faire des photos plus souvent
  • Comment vaincre la procrastination et trouver des raisons de sortir

AVOIR DE MEILLEURS RÉSULTATS

  • Comment adopter des pratiques délibérées qui vous font du bien au quotidien
  • Comment gérer vos projets sans vous perdre dans des activités trop nombreuses
  • Comment être plus efficace au quotidien

ADOPTER DE MEILLEURS RAISONNEMENTS

  • Pourquoi être plus créatif va vous aider à passer de meilleures journées
  • Comment vous focaliser sur le bon sujet

Ce que j’apporte à ceux qui me suivent

J’aime beaucoup lire ta littérature car j’y apprends ou m’y remémore quantité de choses, de trucs, d’astuces, de bons réflexes à adopter dans tout ce qui concerne la technique photo et l’art associé. Ton expertise est certaine, ta passion ne l’est pas moins, et ta capacité à communiquer de façon simple, avec beaucoup de pédagogie, enchante probablement tous tes lecteurs. Merci pour tout cela.

Alain V.

Tes lettres quotidiennes, je les avais désabonnées au début, j’avais peur d’être submergée… J’ai vite regretté et je me suis réinscrite. Bravo pour tes explications claires, sujet par sujet, je les lis chaque jour et j’en retiens ce qui va m’aider dans ma pratique photo pour m’améliorer. Encore MERCI !

Brigitte E.

Cette lettre quotidienne est pour moi un outil d’émulation, de réflexion. Comme pour tout outil, je
m’efforce de l’utiliser à bon escient, en regard de ma démarche photographique.

Jean-Pierre V.

Je lis quotidiennement ton mail tous les matins en ouvrant l’ordi et ce que j’apprécie c’est d’avoir des questionnements souvent éloignés des miens parce que habitant en province l’accès aux expos parisiennes est assez limité. Je lis tes questionnements avec curiosité et donc cela doit germer quelque part !

Isabelle F.

Je débute en photo, et j’apprécie vos articles, ils me font découvrir le monde de la photo. Chaque jour un angle d’attaque différent de la pratique photographique avec le questionnement complémentaire. C’est très vivifiant.

Michel W.

Souvent par manque d’inspiration ou manque de motivation, je ne sors pas faire de photos. Ces messages me rappellent que je suis photographe, amateur mais photographe et me motive à aller faire ce qui me passionne malgré tout. Merci Jean-Christophe.

Eric P.

Votre lettre apporte chaque jour un thème de réflexion avec lequel je suis d’accord (ou pas parfois ! ), une idée à exploiter, un « tour de main » que je connais pas. Elle est précieuse car elle oblige à « penser photo » tous les matins ! Vous prenez position, vous exprimez votre point de vue, en partageant votre expérience, tout est très clair. Merci encore pour ces brèves et stimulantes lectures quotidiennes !

Daniel T.

Ta lettre quotidienne est comme le journal qu’on livre à la porte : plein de nouvelles sur le monde photographique !!! C’est devenu une « drogue » pour moi….!!!! Merci beaucoup !

Paul L.

Je lis toujours tes lettres quotidiennes avec grand intérêt, le contenu m’apporte de nouvelles idées ou une nouvelle approche face à certaines façons de faire en photographie. Ton expérience et tes connaissances nous mènent vers une certaine réalité ou résultat qui serait parfois difficile à atteindre sans cette super quotidienne. Un gros MERCI JC !

Yvon D.

L'email quotidien de JCDichant, le seul spam que je lis tous les jours avec plaisir et intérêt !

Jean-Luc D.

Merci, merci, merci. Vous m’avez bien aidé avec vos e-mails et je suis entrain de les lire, relire et bien tout analyser afin d’avancer encore un peu plus dans mon projet.

Philippe M.

Je me suis rendu compte, en m’abonnant aux mails, que les astuces, les conseils, les recommandations prodiguées, ne s’appliquent pas seulement à la photographie, mais à n’importe quel autre domaine ! Tel un coach motivant ses troupes chaque semaine pour prendre les bonnes résolutions et démarrer la journée avec le sourire ! Et tout cela dans la simplicité, et la bonne humeur, sans prise de tête. Quelle énergie déployée juste pour nous, simples lecteurs ! Alors, encore merci de votre enthousiasme contagieux à vouloir partager votre passion, et je souhaite que cette aventure qui dure, dure encore et encore !

Stéphane L.

Tout d’abord MERCI MERCI MERCI de tous tes efforts ; de toutes tes idées ; de ta façon de partager ton expérience, c’est cela qui m’amène à lire tes emails toutes les semaines et à les relire car je les trouve très intéressants, bien organisés et l’essentiel y est dit. Chacune de tes publications m’interpelle.

Paul Z.

Merci pour ces mails ! Même si on le sait, on ne met pas toujours en application !!! Maintenant je le fais le soir : récapitulation, ce qui n’a pas pu être fait sera en premier sur la liste du lendemain. Et le matin je suis ma liste… et ça va beaucoup mieux car j’arrive à faire ce que je repoussais (et ça c’est fait en premier et vraiment ça libère l’esprit !!!).

Christiane C.

Je me suis inscrit tout simplement parce que j’aime vous lire. Votre « prose » est des plus sympas.
Ce qui m’intéresse c’est votre démarche globale, simple, précise et pas de prise de tête ou de débat « maniaco-culturel ». Alors je suis curieux de voir et lire une autre facette du Photographe Jean-Christophe.

Pierre X.

Je me suis inscrit à tes eMails quotidiens parce que j’adhère à ta philosophie de la vie et je trouve intéressants tes sujets.
Suivre cette Lettre c’est pour moi faire partie d’une cordée dont tu es le chef de fil. Ce lien me permet et me permettra de gravir les difficultés afin de créer les moyens qui me permettront de vraiment progresser dans ma vie quotidienne.

– Alain X.