Skip to content

Développer une audience web prend du temps, pensez longue traîne

Vous galérez. Lamentablement. Vous avez essayé de développer votre audience sur le web ou un réseau social, mais ça ne fonctionne pas. Personne ne vous suit, personne ne s’intéresse à vos publications, personne ne vous contacte.

C’est peut-être de votre faute, mais pas uniquement.

POURQUOI DE VOTRE FAUTE ?

Développer une audience sur le web, ça prend du temps. Ne pensez pas que cela vient en 100 jours, même pour moi sur ce blog (oui, je galère comme vous à trouver des lecteurs).

Mais il faut aussi être actif. Si je fais cette expérience de publier un article par jour chaque jour, ce n’est pas pour rien, c’est parce que cela me donne plus de visibilité, que cela constitue un fond documentaire sur le blog qui va finir par peser dans Google.

De plus, en vous écrivant tous les jours, vous pensez plus souvent à moi !

Il vous faut donc être actif au quotidien, qu’il s’agisse de votre blog, de vos réseaux sociaux ou de vos fréquentations.

CE N’EST PAS QUE VOTRE FAUTE

Si vous avez pris la peine d’être actif, de vous intéresser aux autres, d’engager des conversations, vous avez fait ce qu’il faut.

Mais vous ne maîtrisez pas :

  • le moteur de recherche Google dont l’algorithme change plusieurs fois par jour désormais,
  • les algorithmes des réseaux sociaux,
  • l’intérêt des gens qui vous suivent,
  • leur humeur, leur disponibilité,
  • l’actualité qui passe avant vos publications,
  • et quelques autres dizaines de raisons.

Ne culpabilisez pas, nous sommes tous soumis aux mêmes contraintes.

Ce n’est pas parce que vous publiez un contenu pertinent sur le web qu’il est vu.

QUE FAIRE ALORS ?

Créez pour la postérité.

Créez des contenus qui ne se périment pas. S’ils ne sont pas vus lors de leur publication, ils le seront plus tard. C’est la définition de la « longue traîne » en référencement, les publications qui font peu de vue chaque jour mais qui en font tous les jours pendant des années.

Ce n’est pas pour rien si les sites d’actualité meurent les uns après les autres. A force de publier des contenus dont la durée de vie ne dépasse pas quelques heures, ils n’ont jamais de longue traîne. Il leur faut donc publier des dizaines d’articles par semaine en espérant que quelques-uns attirent des lecteurs.

Ne tombez pas dans ce panneau.

Créez des contenus pérennes (« evergreen » en anglais »). Des contenus qui seront toujours intéressants dans six mois, un an, cinq ans.

Ce que je publie ici, même si c’est volontairement mal formaté pour les moteurs de recherche, restera valable pendant des années.

Ce sont des idées. Les idées ne se périment pas, elles évoluent tout au plus.

UNE DERNIERE CHOSE

Vous avez déjà créé des dizaines ou centaines d’articles ?

Plutôt que d’en créer des nouveaux pour récupérer quelque audience, prenez du temps pour mettre les anciens à jour, et mettez-les en avant. Ce sera tout aussi bénéfique.

RECEVEZ LES NOUVEAUX ARTICLES PAR MAIL CHAQUE JOUR

Lire les autres sujets :BLOG

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *