Pourquoi ne plus suivre l’actualité. Ou pire, Facebook.

Vous souffrez du syndrome FOMO (Fear Of Missing Out) et vous passez vos journées à suivre l’actualité, à faire défiler les messages sur Facebook, Twitter … Vous en êtes devenu anxieux et cela vous met mal à l’aise.

Pourquoi ne plus suivre l'actualité pour profiter au mieux de vos journées
Photo Austin Distel

Pourquoi ne plus suivre l’actualité

« L’actualité quotidienne incessante vous détourne de vos pensées ? Donnez-vous le temps d’apprendre quelque chose de nouveau et de bon pour vous, et cessez de vous retourner sans cesse. »

Marcus Aurelius

Nous vivons une période difficile. La pandémie liée au Covid-19 a changé en profondeur notre façon de voir les choses, de penser, d’envisager le futur.

Personne ne sait de quoi demain sera vraiment fait. Ce que nous pourrons faire. Devrons faire. Ou l’inverse.

Il y a deux façons de réagir.

Suivre l’actualité sans cesse …

Vous pouvez allumer votre TV le matin, et la laisser fonctionner jusqu’au soir.
Complétez par la radio.
La presse.
Les magazines.

Écoutez et lisez tout ce qui se dit. Sur la santé, les guerres, les conflits, les problèmes sociaux, la détresse dans le monde. La liste est longue.

Vous passez peut-être même votre temps sur Facebook. Le pire des réseaux sociaux (bien que Twitter ne soit pas loin en terme de nocivité). Tout ce qui circule sur Facebook est fait pour vous mettre mal à l’aise. C’est le but de ce réseau,

Vous déprimez tous les jours un peu plus.

Ou vous vous révoltez.

Construisez plutôt

Vous pouvez aussi laisser tout cela de côté.
Ne consulter que l’essentiel.
Quand c’est important pour vous.

Et passer vos journées à construire. A créer.

Votre avenir professionnel.
Votre retraite.
Vos passions.

Vous pouvez développer des compétences.
Apprendre une langue.
Créer votre audience.
Proposer votre aide.
Aider les autres.
Créer votre activité grâce au web.

C’est à vous de décider.

 

Laisser un commentaire