Et si c’était le bon moment ?

L’épidémie de Covid-19 n’est pas encore derrière nous.
Elle a pourtant déjà provoqué autant de dommages que certaines guerres.
Sur l’économie.
L'emploi.
La société.
Vous.
Les autres.

VOUS N’EN SOUFFREZ PEUT-ÊTRE PAS

Je vous souhaite de tout cœur de bien aller, d’avoir conservé vos moyens, vos revenus.

Ce sera une épreuve de plus pour vous.
Traversée tant bien que mal.
Mais traversée.
Sans conséquences fatales.

VOUS EN SOUFFREZ PEUT-ÊTRE

Vous avez peut-être perdu un proche.
Votre emploi.
Une partie de vos revenus.
Des capacités.

C’est une épreuve loin d’être terminée.
Il va falloir faire face.
Vous reconstruire.

ET SI C’ÉTAIT LE BON MOMENT ?

Vous pouvez continuer à faire comme avant.
Tout accepter pour garder votre emploi.
Faire des sacrifices.
Vivre moins bien.

Vous pouvez aussi adopter une autre attitude.
Décider de prendre le contrôle.
De ne pas attendre uniquement après les autres, employeurs, économie, société.

Et si c’était le bon moment pour construire quelque chose ?
Pour décider de changer le cours de votre vie ?

Raphaëlle Giordano en parle dans un livre agréable à lire.

MON EXEMPLE

Mon exemple vaut ce qu’il vaut.
Je n’ai pas la prétention de vous donner une leçon.
Mais d’illustrer mes propos.

J’ai pris la décision, en 2013, de devenir indépendant.
C’était une décision difficile à prendre.
Je vivais dans un confort certain.
Sans risque professionnel immédiat.

Bien que cadre dans l’industrie, je ne contrôlais pas ce que j’avais à faire.
Je sentais que la situation pourrait changer.
Que le moment venu, je ne pourrais que subir.

Parce que certaines décisions sont hors de votre contrôle.

C’était le bon moment pour prendre un virage.
Je l’ai fait.

Aujourd’hui je suis toujours indépendant.
Je profite de mes journées pour construire mon parcours.
Celui de ma famille.
J’assume aussi les moments plus difficiles.
C’est le jeu.

Mais j’ai gagné ma liberté.

NOUS NE SAVONS PAS DE QUOI DEMAIN SERA FAIT

Personne ne sait dire aujourd’hui comment nous allons fonctionner demain.
Comment la société va se reconstruire après cette pandémie.
A quel rythme.
En favorisant qui et pourquoi ?
Il y a toujours des gagnants et des perdants dans une telle situation.
L’histoire est un éternel recommencement.

VOUS POUVEZ CHANGER LE COURS DES CHOSES

Ne voyez aucune allusion politique dans ces quelques phrases.
Ce n’est pas mon propos.

Voyez-y un message d’espoir.

A partir de maintenant, concentrez-vous sur ce qui peut vous permettre de prendre le contrôle de votre parcours.

Et agissez.
Chaque jour.
Petit à petit.
Je vous livre des pistes ici.

Le reste est hors de votre contrôle.

 

Laisser un commentaire