Présence en ligne personnelle : réseaux sociaux, blog, email, lequel choisir

Certains développent une belle présence en ligne, qui leur apporte beaucoup sur le plan personnel.
D’autres délaissent Internet au profit de relations plus restreintes, privées.

Comment choisir ? En quoi votre mode de communication impacte-t-il votre quotidien ?

Quelle présence en ligne choisir, réseaux sociaux, blog, newsletter
Photo Volodymyr Hryshchenko

Développer une présence en ligne est une obligation pour tout professionnel, indépendant, commerçant, artisan. Je vous ai donné des pistes dans un premier sujet. Voici comment réagir si vous n’avez pas d’obligations professionnelles, ou pas encore.

Comment aimez-vous communiquer ?

Vous avez peut-être créé un compte sur un réseau social parce que d’autres l’ont fait dans votre entourage.
A l’inverse, vous avez préféré créer un blog, sans toujours savoir quoi publier.
Ou bien vous avez pris le contrepied en ne vous fiant qu’à l’email, et vous n’avez aucune présence publique en ligne.

Ces trois approches sont respectables.

Aucune n’est meilleure que les autres. Ni moins bonne. Ce qui compte c’est votre sensibilité, votre façon de communiquer :

  • vous préférez partager vos créations, votre savoir, vos compétences sans échanger avec les autres,
  • vous préférez échanger sans partager quoi que ce soit,
  • vous cherchez à attirer le plus de monde possible,
  • vous préférez développer des liens forts avec d’autres personnes,
  • vous vous intéressez aux autres pour leur diversité et pas uniquement parce qu’ils vous ressemblent.

C’est à vous de savoir comment vous préférez communiquer, partager, apprendre. Avec qui.
En le sachant, vous choisirez la présence en ligne et le support qui vous correspond le mieux.

Présence en ligne : dans réseau social, il y a connexion

Les réseaux sociaux sont faits pour développer des connexions entre leurs membres.
C’est leur raison d’être.
C’est pour cela qu’ils vous proposent sans cesse de découvrir des comptes “censés vous intéresser”.

En suivant ces recommandations, vous allez à la recherche des autres, sous le contrôle du réseau.

C’est une bonne chose pour développer rapidement une audience.
La qualité de cette audience peut par contre ne pas être celle que vous attendez.

Dans blog, il y a journal

Le terme blog est la contraction de Web Log, ou journal en ligne (de même que Vlog est la contraction de Video Log ou journal en vidéo).
A la différence d’un réseau social, un blog est un espace privé sur lequel vous partagez ce que vous voulez en public.
Vos publications sont indexées par les moteurs de recherche qui peuvent vous envoyer des visiteurs.
Une particularité des blogs est de faciliter le partage mais de minimiser les échanges. Les commentaires n’y sont pas nombreux.

Le blog vous permet de rester libre de choisir ce que vous partagez, d’attirer ceux qui peuvent l’être.
Le développement d’une audience y est plus long que sur les réseaux sociaux, mais la qualité de cette audience est souvent meilleure.
Ceux qui vous suivent l’ont choisi, ce n’est pas toujours le cas sur les réseaux sociaux.

Dans newsletter il y a correspondance

Publier une newsletter, c’est écrire à quelqu’un, une personne en particulier. Même si votre liste de diffusion compte des centaines ou des milliers de personnes.
Vous définissez un avatar, le profil type d’une personne à qui vous avez envie de vous adresser, et vous lui parlez au travers de vos messages.

Cette correspondance, directe, crée un lien unique entre la personne qui reçoit la newsletter et vous.
Vous pouvez vous dévoiler plus facilement, vous ne craignez ni le bad buzz, ni les critiques publiques. Les échanges restent privés.

Développer une audience grâce à une newsletter suppose des moyens complémentaires. Une newsletter n’est pas un media en ligne, c’est un simple email. Il vous faut donc assurer la promotion de cette newsletter quelque part. J’y reviendrai dans un prochain sujet.

C’est à vous de choisir la forme de votre présence en ligne

Personne ne doit vous imposer un choix. Réseaux sociaux, blog, newsletter, c’est à vous de décider ce qui vous correspond le mieux.
Vous êtes mieux placé que quiconque pour savoir comment vous aimez communiquer, avec qui, sous quelle forme.

Votre présence en ligne va vous prendre du temps. Ce doit être un plaisir, et non une contrainte.

Ne vous fiez pas à l’effet de mode pour faire votre choix. Ce n’est pas parce que tout le monde vous parle de tel site ou réseau qu’il faut absolument y être.

Enfin pensez à pérenniser votre présence en ligne. Pour tirer profit de ce temps passé, vous devez construire :

  • une présence,
  • une audience.

Vous devez savoir identifier ce qui vous apporte le plus. Vous devez aussi savoir ce qui apporte le plus aux autres, ce qui vous permet de mieux les aider.

En conclusion

Vous voyez peut-être le web comme un danger, un monde inquiétant, anxiogène. Il peut l’être, comme le sont tous les médias.
Mais le web peut aussi être un formidable terrain d’expression, de rencontre, de partage, de solidarité.
Il peut vous apporter de la valeur, des compétences, des revenus.
Il peut vous aider à changer de vie. Il l’a fait pour moi.

Comment considérez-vous le web ? Quelque chose d’essentiel pour vous, ou un environnement qu’il vous vaut mieux ne pas fréquenter ?

 

Laisser un commentaire