Comment rester serein quand tout le monde s’agace autour de vous

C’est assez étrange. En ce moment je constate beaucoup de tension sur le web et les réseaux sociaux. Cela a toujours existé, sur les réseaux en particulier. Mais pas à ce point dans les échanges plus directs. Rester serein quand tout le monde s’agace autour de vous ? Voici comment je procède.

Comment rester serein lorsque tout le monde s'agace autour de vous, mon avis et des conseils pratiques
Photo Markus Winkler

Trop d’informations tuent l’information

Fake news, croyances, bad buzz, rumeurs, trop de conversations s’enveniment parce que l’information citée ou critiquée n’a pas été vérifiée.

Les journalistes l’ont bien compris, qui deviennent des fact checkers et publient « c’est vrai, c’est faux » à tour de bras.

La manipulation en ligne est fréquente, certains cherchent à vous inciter à penser comme eux, à partager leur avis alors même que vous ne le défendez pas. Cela relève du domaine de l’inconscient.

Les messageries instantanées et autres messages courts ne nous permettent plus de nous comprendre. Tout doit se faire et se dire en un instant, un clic.
Bien que Twitter ait augmenté la longueur maximale d’un message, elle reste de 280 caractères. L’équivalent de deux textos. Comment voulez-vous comprendre la pensée de quelqu’un en 280 caractères ?

Il est plus simple de diffuser sa parole qu’avant

De tous temps il y a eu ceux qui pensaient et ceux qui écoutaient. Et entre les deux, ceux qui émettaient un avis, souvent pertinent même s’il n’était pas celui d’un expert du sujet.

Ce monde est révolu.

Il y a désormais ceux qui ont une audience, une voix, sont suivis par une grande communauté de fans. Et les autres, ceux qui voudraient bien faire pareil mais ne peuvent pas.

Ceux-là n’ont qu’une solution pour avoir la reconnaissance qu’ils attendent : provoquer pour être vus, lus, entendus. Quoi de plus simple alors que de répandre une rumeur, une idée, et de la voir se diffuser à la vitesse de l’éclair sur le web ?

Facile, rapide, efficace. Certains n’ont rien de pertinent à dire, mais ils sont en première ligne. Ils déclenchent même parfois des mouvements sociaux, c’est dire la puissance du web de nos jours.

Comment rester serein

Prenez du recul

Cela suppose avant tout une prise de conscience. Non pas que « ce monde soit fou », il ne l’est guère plus qu’avant. Mais que nous pouvons réagir autrement face à des moyens d’expression différents.

La première bonne réaction à avoir est de ne plus suivre sans cesse l’actualité. Les médias ont besoin de vous voir revenir le plus souvent possible, ils vivent de la fréquentation que vous avez de leurs supports.

Ils ont donc intérêt à diffuser des nouvelles inquiétantes, l’inquiétude fait revenir.

Si quelque chose de vraiment important se produit, vous serez prévenu. Même si vous n’avez pas le nez collé sur l’écran de votre smartphone.

Ne subissez pas, choisissez

Vous devez garder le contrôle de ce que vous lisez, entendez, visionnez. De qui parle.
Vous devez choisir et non subir.

Le web a changé depuis plusieurs années, il est devenu un espace d’influence. Google, de moteur de recherche est devenu moteur de recommandations.

Avez-vous réalisé que la plupart du temps, vous n’avez plus besoin d’aller sur le site affiché dans vos résultats de recherche pour obtenir la réponse à votre question ? Google se charge de vous la montrer. Sa version, et non ce que vous pourriez lire et interpréter.

Cliquez, soyez tenace, ne vous contentez pas de l’information que l’on vous met sous le nez.

Prenez le temps

Une info vous passe sous les yeux ? A peine aperçue vous l’avez partagée ? Avez-vous pris le temps de vérifier qu’elle était vraie ?

Prenez le temps.
Il suffit de quelques minutes pour vérifier une information, vous poser les bonnes questions.
Si vous ne pouvez confirmer une information, ne la partagez pas.
Cela ne manquera à personne.

Soyez vigilants, les plateformes cherchent à favoriser ces partages compulsifs, ne jouez pas leur jeu.

Pour rester serein, analysez vos pensées

Je n’ai jamais autant gagné en sérénité que depuis que je tiens un journal quotidien. Depuis plus de cinq ans, je note chaque jour ce que je fais, vis, vois, ce à quoi je réagis.

Je note mes succès, mes échecs, mes réactions.

Chaque jour, je relis mes précédentes notes.

Cela me prend moins de 10 minutes, ce sont les 10 minutes qui me rapportent le plus dans une journée.

En parcourant mes notes, en réalisant ce que j’ai pu dire ou penser il y a plusieurs mois ou années, je finis par mieux me connaître.

Il n’est jamais trop tard pour commencer. Même si vous ne notez que quelques mots, cela vous apportera déjà beaucoup.

Utilisez un carnet (je suis fan des Moleskine), une feuille de papier, une application (j’utilise Day One), peu importe. Mais écrivez, parlez, enregistrez pour qu’il reste quelque chose de ce que vous pensez aujourd’hui.

Gardez tout pour vous, le but n’est pas de rendre ces notes publiques. Cela ne regarde que vous.

Travaillez sur la durée

Rien n’est plus nocif que de réagir sur l’instant. Qui n’a jamais regretté une parole déplacée, un geste trop rapide, une réaction sur le vif ?

La plupart des informations qui peuvent vous empêcher de rester serein ne font que passer. Dans quelques jours personne n’en parlera plus. Mais vous, vous en aurez souffert, cela vous aura déstabilisé(e). Vous garderez cela en mémoire.

Je suis mal placé pour vous inciter à déconnecter, je le suis toujours autant.  Mais je retourne de plus en plus souvent mon smartphone sur la table pour ne pas voir l’écran (voir comment mieux utiliser votre smartphone). J’ai bien évidemment supprimé toutes les notifications autres que mes messages privés.

Pour rester serein, je me coupe volontairement du web pour lire. Un livre fait de bon vieux papier, pas connecté, pas interactif. La connaissance est dans les livres, abusez de la lecture.

Rester serein : en conclusion

Rester serein est possible. Cela ne tient qu’à vous, et quelques bonnes pratiques que vous pouvez adopter dès maintenant.

Cela ne vous coûte rien, ne vous prive de rien.

Prendre ce recul peut par contre vous rapporter beaucoup,  dont des heures chaque jour que vous allez pouvoir passer à créer.

Créer c’est vivre et grandir.

 

5 réflexions au sujet de “Comment rester serein quand tout le monde s’agace autour de vous”

  1. Bonjour,
    Beaucoup de fraîcheur dans ces propos. Cela fait du bien en cette époque dominée par les info en continu, et les experts en tout et en rien jouant les procureurs.
    Que des bons conseils à essayer de suivre.

    Répondre
  2. Bonjour Jean Christophe,
    Ce sont peut-être des vérités assez évidente que l’on a mises de coté
    mais que l’on a besoin de réentendre ou de relire …
    Conseils très justes.
    Merci
    Cordialement
    Anne

    Répondre
  3. Bonjour Monsieur
    J’ai découvert Jean-Christophe Dichant par l’intermédiaire de nikon passion et de ses très bons conseils passionnés et avisés, j’ai adoré la formation à sur la decouverte de la photographie.

    Je suis maintenant inscrit à cette lettre qui me semble être très prometteuse, pleine de philosophie, d’énergie et d’un brin de psychologie.

    je vous remercie personnellement d’apporter à vos lecteurs toute cette énergie et tous ces conseils variés et qui sont le gage de l’amélioration de chaque existence.

    Bravo à vous
    Cordialement
    Franck

    Répondre

Laisser un commentaire