Comment pratiquer une activité sans abandonner

Vous avez décidé d’acquérir une nouvelle compétence, mais vous avez déjà arrêté après quelques jours. Vous avez pris un abonnement dans une salle de sport mais vous n’y retournez plus après quelques séances. Vous êtes inscrit dans un club mais vous avez déjà cessé d’y aller par manque de temps. Vous vous reconnaissez ? Voici pourquoi vous échouez et comment pratiquer une activité sans abandonner.

Comment pratiquer une activité sans abandonner
Photo Jazmin Quaynor

Je suis comme vous, j’ai vécu des situations identiques déjà et j’ai aussi laissé tombé rapidement. Jusqu’à ce que je prenne conscience que la solution me sautait aux yeux sans que je ne le réalise.

Pratiquer une activité sans abandonner, c’est possible

Vous n’avez pas besoin d’être un super héros pour pratiquer une nouvelle activité et ne pas laisser tomber. Vous avez par contre besoin de méthode. Lorsque le rythme de vos journées doit changer parce qu’il faut caser une nouvelle activité, il faut adopter de nouvelles routines. Ce que vous avez à faire doit devenir un automatisme, vous ne devez plus avoir à y penser.

En employant cette méthode , j’ai réussi à :

  • courir une heure chaque dimanche depuis plus de dix ans
  • écrire un article de blog par jour pendant 150 jours
  • publier une photo par semaine pour mon projet 52 depuis 3 ans
  • créer chaque semaine cinq nouveaux contenus pour développer mon activité professionnelle

J’ai fait cela sans rien sacrifier par ailleurs. Sans avoir plus de temps dans mes journées.

Sans prendre de bonnes résolutions.

Mes affaires s’en portent mieux.

Je m’en porte mieux.

Ma conscience s’en porte mieux.

Mes proches s’en portent mieux.

Le premier problème que nous rencontrons tous

Nous vivons une période complexe, depuis de nombreuses années, et le rythme de nos journées s’est accéléré de façon sensible.

Plus nous disposons d’outils et de services pour gagner du temps, plus nous voulons faire de choses en contrepartie. Résultat ? Nous manquons toujours autant de temps.

Ne cherchez pas bien loin la solution à votre problème. Ce n’est pas une question de motivation, ce n’est qu’une question de routine. Habituez-vous à faire ce que vous avez décidé de faire quand vous devez le faire. Pour cela, associez cette activité à une activité que vous faites déjà.

Vous rentrez du bureau tous les jours à 19h ? Allez dans votre club de sport en sortant du bureau, ce sera la suite logique de votre journée. Associez « sortie du bureau » à « aller au club de sport ».

L’un de vos proches sort tous les soirs à 19h pour une raison précise ? Associez cet évènement à votre activité. Faites-là chaque soir à 19h.

Vous allez rendre visite à un proche chaque semaine, à jour et heure fixe ? Associez à cette sortie l’activité que vous voulez faire. Ce sera la suite logique de votre sortie.

Pour adopter une nouvelle routine, faites des associations : de lieu, de planning, de personnes.

Le second problème que nous rencontrons tous

Vous passez chaque jour du temps sur des activités sans importance (comme les réseaux sociaux) au détriment des activités que vous aimeriez vraiment mener. Ce phénomène de procrastination est bien connu.

Vous êtes sans cesse interrompu par des notifications, sur votre portable, dans votre entourage.

Vous n’êtes plus capable, ou si peu, de vous focaliser sur un même sujet et d’aller au bout. Ce n’est pas de votre faute, c’est un phénomène de société. Vous surfez, zappez, switchez à longueur de journée.

Chaque soir vous reconnaissez que vous n’avez pas réussi à vivre la journée de vos rêves. Il suffit pourtant de peu pour changer cela.

Pratiquer une activité sans abandonner : en faire plus n’est pas la solution

Tout le monde devrait pouvoir mener de front une vie professionnelle aboutie et une vie personnelle épanouie parce que cette complémentarité est nécessaire à notre équilibre.

Travailler pour travailler n’est pas la solution.

Ma méthode

Vous pouvez prendre l’habitude de faire quelque chose de nouveau chaque jour en respectant trois consignes :

  • planifier
  • voir
  • faire

Planifier

Tout ce que vous ne planifiez pas ne sera pas fait. C’est un constat.

Vous avez trop d’interactions et d’interruptions dans vos journées pour que votre cerveau puisse vous rappeler ce que vous devez faire et quand.

Quand je décide de mettre en place une nouvelle activité, je décide d’un rythme et je planifie les occurrences dans mon application de gestion personnelle (j’utilise Todoist).

Mon cerveau n’a plus à y penser, la technologie le fait pour moi. Si vous êtes réfractaire à la technologie, utilisez un carnet, peu importe. Mais planifiez.

Voir

Vous ne faites rien de ce que vous avez planifié si vous ne le voyez pas.

Chaque fois que je reçois une notification de mon application de planification, plusieurs fois par jour, ce que j’ai à faire me saute aux yeux. Ce sont les seules notifications que je reçois, j’ai supprimé toutes les autres.

Je ne peux pas dire « je n’y ai pas pensé » .

Faire

Quand vous ajoutez une activité à votre emploi du temps, les premières fois ne le faites pas « pour le faire ». Faites-le pour assumer votre choix. Pour être capable de vous dire le soir venu « je l’ai fait ».

La plus grande satisfaction vient de l’accomplissement, pas de l’activité.

Pratiquer une activité sans abandonner, la technologie n’est pas la solution, c’est l’outil

J’ai écrit ce sujet en piochant dans ma liste d’idées, je l’alimente au quotidien chaque fois qu’une nouvelle idée me vient.

Je l’ai fait car cela apparaissait dans ma liste de choses à faire aujourd’hui.

Ce soir je serai heureux de le noter dans mon journal quotidien (il m’est essentiel).

Je ne suis pas un automate. Je ne suis pas expert en organisation mais je mets en place des méthodes.

Planifier. Voir. Faire.

Vous cherchez vous-aussi à pratiquer une nouvelle activité sans abandonner ? Vous n’y arrivez pas ? Quel est votre principal problème ?

 

Laisser un commentaire