Ce qu’il faut savoir pour créer des contenus et développer une activité grâce au web

Dans les précédents articles de cette série, je vous ai donné des pistes pour savoir quels types de contenus créer et comment trouver des idées.

Vous avez pris du recul, préparé quelques notes et êtes prêt à vous lancer. Seulement vous butez sur un problème pratique, comment créer ces contenus.

Voici quelques conseils pour vous lancer. Cet article n’a pas pour objectif de tout détailler, pour les trois formats texte, audio et vidéo, il faudrait des dizaines d’articles pour cela. Je cherche juste à vous montrer que vous pouvez vous en sortir, je l’ai fait avant vous bien que je ne sois ni plus intelligent ni plus doué !

CE QU’IL FAUT SAVOIR POUR LE FORMAT TEXTE

Le format texte suppose d’écrire :

  • un article sur votre blog,
  • une suite de messages sur les réseaux sociaux,
  • une série d’emails,
  • un ebook.

Mon premier conseil est de dissocier les phases de création de ces contenus.

Prenez l’outil de saisie de texte qui vous convient et mettez-vous au travail. Utilisez vos notes pour écrire au kilomètre. Ne vous souciez ni de la forme, ni de l’orthographe, ni de la structure de votre texte.

Videz votre cerveau avec ce que vous avez à dire sur le sujet. Je pourrais vous proposer des modèles, des structures « qui fonctionnent », mais si vous démarrez je préfère vous conseiller, d’écrire. Juste d’écrire.

En trente minutes vous aurez un texte équivalent à une page A4, au minimum.

Cette première phase terminée, faites une pause, vous l’avez méritée.

Reprenez votre texte en corrigeant les coquilles et les fautes d’orthographe.

Faites une troisième lecture en structurant :

  • l’enchaînement des idées,
  • le sens de chaque paragraphe.

Assurez-vous que vous n’êtes pas hors sujet avant la fin.

Simplifiez : retirez les mots et phrases inutiles, les adverbes inutiles (ils alourdissent un texte, lisez Stephen King pour comprendre), et tout ce qui n’apporte rien au lecteur.

Faites une mise en page qui aére le texte, ajoutez des titres, des listes, des caractères en gras ou italique.

Mieux vaut un texte plus court qui va droit au but qu’un texte plus long difficile à lire.

La dernière relecture consiste à vérifier que tout est parfait. Elle est critique.

CE QU’IL FAUT SAVOIR POUR LE FORMAT AUDIO

Vous avez choisi le format audio et le podcast. Vous le trouvez plus simple puisque vous n’avez qu’à parler devant un micro. Pas de mise en page, pas de fautes d’orthographe. Ce n’est pas vrai.

Avant d’enregistrer, faites une fiche pour ne pas perdre le fil de vos pensées. N’écrivez pas ce que vous allez dire, il ne faut pas lire. Listez les points essentiels, utilisez des mots-clés pour présenter chaque idée.

Lancez l’enregistrement et parlez. Vous allez avoir des hésitations, vous ferez des erreurs, c’est normal, tout le monde le fait.

Le secret est de ne pas vous interrompre pour recommencer. Continuez à parler, si vous avez dit une bêtise, si un paragraphe ne convient pas, faites un blanc de quelques secondes et recommencez. Sans interrompre l’enregistrement, vous couperez au montage.

Une fois l’enregistrement terminé, montez. C’est la phase la plus importante car c’est elle qui va donner le rythme. Éliminez ce qui est en trop, les hésitations, les erreurs. N’en faites pas trop, l’enregistrement doit vous ressembler.

Vous avez des hésitations quand vous parlez ? Gardez-les dans l’épisode. Vous faites des blancs quand vous réfléchissez ? Gardez-les aussi. C’est vous que l’on doit entendre, pas un acteur.

Une fois le montage terminé, écoutez. Cela doit être fluide, compréhensible. Peu importe la longueur, c’est l’intérêt qui compte. Pour en savoir plus sur la création d’un podcast, voici quelques liens :

CE QU’IL FAUT SAVOIR POUR LE FORMAT VIDÉO

C’est le type de contenu le plus complexe à créer car vous devez parler, bouger, filmer, animer et ne négliger ni la qualité d’image ni celle du son.

Créer une vidéo de qualité prend du temps, et je n’ai pas la prétention de vous indiquer ici, en quelques lignes, comment faire. Voici toutefois quelques conseils pour démarrer.

Utilisez votre smartphone pour filmer, c’est le plus simple pour débuter (et continuer …). Tous les smartphones permettent de filmer en FullHD, c’est idéal. Utilisez la caméra principale de votre mobile, la caméra frontale a toujours une qualité moindre.

A choisir, entre qualité d’image et qualité du son, privilégiez le son. Personne ne vous reprochera une qualité d’image moindre, tout le monde vous reprochera une mauvaise qualité sonore.

Je reviendrai sur la technique, mais sachez qu’avec un simple micro pour smartphone, vous pouvez produire d’excellentes vidéos (j’utilise le Rode SmartLavPlus).

Tout comme pour l’audio, préparez une fiche et suivez-la. Vous pouvez la masquer comme la tenir en main. Les présentateurs TV le font bien, pourquoi pas vous ?

Vos dix premières vidéos seront mauvaises, mais c’est un passage obligé. Vous n’êtes pas forcé de les publier, entraînez-vous. Si vous faites le montage vous-même, prenez le temps d’apprendre.

Mieux vaut tourner dix vidéos et n’en garder qu’une que de ne rien faire.

Publier des vidéos sur une chaîne Youtube ne saurait se résumer à ces quelques conseils, c’est bien plus complexe que cela. Mon objectif ici est de vous montrer que vous pouvez le faire. J’ai enregistré des dizaines de vidéos aussitôt supprimées avant de publier la première. Tous ces essais m’ont permis d’apprendre.

Voici quelques liens pour en savoir plus :

UN DERNIER CONSEIL

Vous ne créerez aucun contenu parfait la première fois. Personne ne le fait.

Mais si vous ne vous lancez pas, vous ne créerez jamais rien.

SI je devais établir un ordre de préférence, je dirais ceci :

  • Le texte est plus simple à créer, il ne nécessite aucun équipement particulier, se corrige aisément, même une fois publié.
  • L’audio est facile à enregistrer, se corrige au montage, vous pouvez toujours réenregistrer un passage et l’insérer avec les originaux avant de publier.
  • La vidéo est le format le plus complexe à réaliser. Elle nécessite un minimum de matériel, un maximum de savoir-faire (bien que cela s’apprenne vite).
    Vous pouvez corriger au montage mais il peut être difficile de refaire un passage si vous n’êtes plus dans les mêmes conditions (lieu, intervenants).

A VOUS !

Faites un choix. Texte, audio, vidéo, vous allez devoir en passer par là.

Dans le doute, commencez par le texte.

Pour l’audio et la vidéo, vous pouvez vous faire aider. Mieux vaut déléguer la prise de son, le tournage, le montage, la publication si vous n’êtes pas à l’aise et que vous êtes pressé.

Mieux vaut apprendre si vous voulez durer. Plus vous serez autonome, mieux ce sera pour vous.

Bien que cet article soit long, il est bien trop court pour faire le tour de ces trois sujets. J’espère vous avoir donné envie d’en savoir plus. Retenez que vous pouvez créer des contenus texte, audio et vidéo après quelques heures d’apprentissage. Comme des milliers d’autres créateurs de contenus avant vous. Alors lancez-vous !

 

1 réflexion au sujet de « Ce qu’il faut savoir pour créer des contenus et développer une activité grâce au web »

Laisser un commentaire