Texte, audio, vidéo, quels contenus créer sur le web ?

Au début il y avait les livres, puis la presse et les magazines, la radio et la TV. Quels contenus créer aujourd’hui ? Les mêmes !

Aujourd’hui nous consommons tout au long de la journée les trois mêmes formats historiques :

  • texte,
  • audio,
  • vidéo.

Chacun de ces formats prend différentes formes sur le web.

Quels contenus créer sur le web ?
Photo Clark Tibbs

Quels contenus créer sur le web ? Les 3 formats

Le texte

Vous lisez des articles de blogs, des pages de sites web, des messages sur les réseaux sociaux, des emails, des ebooks.

Tous ces supports mettent à l’honneur le format texte.

C’est le plus ancien. Le plus universel. Celui qu’il faut maîtriser quelle que soit votre activité.

Si vous ne savez pas quoi choisir, choisissez le texte. Écrivez.

Vous pouvez aussi proposer des prestations autour de l’écrit, je vous donne des pistes ici.

L’audio

Second format par ordre d’ancienneté, l’audio se développe sur le web depuis que les smartphones sont capables de le télécharger et de le lire.

Le podcast met à l’honneur l’audio. Qu’il soit lu depuis une application de lecture de podcast ou depuis un lecteur intégré dans une page web, le podcast est LE format qui a le plus de potentiel. Il ne nécessite pas d’infrastructure technique importante pour être produit, un smartphone suffit. Il peut être écouté pendant que vos auditeurs font autre chose, ce qui favorise les formats longs.

Vous préférez proposer des prestations autour de l’audio ? Je vous dis comment faire ici.

La vidéo

Le cinéma puis la télévision ont fait les beaux jours de la vidéo.

Youtube est arrivé et la vidéo a explosé sur le web. Toutes les plateformes s’y sont mises, tous les réseaux sociaux aussi.

Qu’il s’agisse de vidéos à la demande, de Live ou de téléchargement, toutes les variantes existent. Les réseaux ont désormais la capacité nécessaire pour transmettre ces volumes importants de données. Nos smartphones et tablettes l’acceptent sans problème.

La vidéo est le format au plus fort potentiel pour de nombreuses années encore. Si toutefois votre truc à vous ce sont les prestations pour les autres, voici des idées pour en proposer.

Quel format choisir ?

Les trois.

Au risque de vous choquer, pour développer une présence en ligne désormais, toucher une audience qualifiée la plus importante possible, vous devez savoir quels contenus créer et connaître ces trois formats :

  • texte via des articles de blogs,
  • audio via un podcast,
  • vidéo via une chaîne Youtube.

Vous ne devez négliger aucun de ces trois formats car il y a des gens :

  • qui lisent,
  • d’autres qui écoutent,
  • d’autres encore qui visionnent.

Sachez toutefois que vous n’êtes pas forcé de vous lancer dans ces trois formats en même temps (je vous recommande plutôt le contraire). De même vous pouvez :

  • créer un article de blog (texte),
  • en faire un épisode de podcast (audio),
  • et une vidéo Youtube (vidéo).

Quels contenus créer : comment faire le bon choix ?

Vous devez décider du format à utiliser en fonction de :

  • vos affinités : vous préférez écrire, parler ou vous montrer ?
  • votre cible : elle préfère quoi, elle a quel âge, quelles habitudes ?
  • vos offres, elles doivent lues, entendues ou vues ?

Si vous proposez des produits avec une forte identité visuelle, la vidéo mettra en valeur les formes, les volumes, les couleurs, la texture.

Si vous proposez des services de formation, le texte en précisera le contenu, la valeur, le programme.

Si vous proposez du coaching, l’audio mettra en avant votre voix, votre personnalité.

Je séparerais volontiers texte et audio-vidéo.

Avec le texte vous ne vous montrez pas. Avec l’audio vous vous dévoilez, avec la vidéo vous vous exposez.

A vous de savoir avec lequel de ces formats vous êtes le plus à l’aise.

Parmi les questions à vous poser :

  • Suis-je capable d’écrire un article dans un français correct, en traduisant mes idées et savoirs de façon compréhensible ?
  • Suis-je capable de parler dans un micro en m’exprimant de façon intelligible ? Avec une voix agréable sans être un acteur pour autant ?
  • Ai-je envie de me montrer face caméra, de parler et bouger en même temps, suis-je habitué à ce type de présentation ?

Tout s’apprend

Quel que soit le choix que vous ferez, tout s’apprend.

J’ai appris à écrire pour le web.
J’ai appris à parler face caméra.
J’ai appris à parler dans un micro.

Il existe des centaines de ressources et de formations pour apprendre, faites-le.

Comment débuter ?

Vous vous dites peut-être qu’il va vous falloir commencer par passer du temps à vous former avant de vous lancer. Car vous n’êtes pas assez à l’aise avec l’un de ces trois formats, voire les trois.

C’est faux.

N’attendez pas.

Plus vous passerez de temps à vous former, plus vous perdrez de temps.

La meilleure façon d’apprendre est de vous lancer, de faire. J’en parlais ici.

Une fois que vous aurez commencé à faire, vous identifierez vos difficultés, ce qui vous pose problème. Vous pourrez alors régler ces problèmes les uns après les autres en vous formant.

Lorsque j’ai décidé de faire de la vidéo pour ma chaîne Youtube, j’ai passé des heures à chercher le bon matériel, le bon logiciel, et pendant ce temps je n’ai fait aucune vidéo. J’avais une tonne d’informations en tête mais toujours rien à montrer.

Jusqu’au jour où j’ai décidé de tout laisser de côté, et d’essayer. J’ai pris mon smartphone, j’ai appuyé sur « enregistrement » et j’ai laissé tourner.

Le résultat était mauvais quand je le revois aujourd’hui, mais plus de 300 vidéos plus tard, j’ai fait des progrès, attiré plus de 23.000 abonnés et je suis bien plus à l’aise en vidéo. J’ai pu mettre à profit ce travail pour créer des formations et répondre aux attentes de mes clients.

Et la photo ?

Vous êtes photographe et vous vous demandez quels contenus créer pour développer votre activité en ligne alors que votre truc à vous c’est l’image fixe ?

Vous pouvez publier autant de photos que vous voulez sur votre site, les réseaux sociaux, les sites de partage. Si vous n’en faites jamais la promotion, si vous ne partagez jamais rien en lien avec ces photos, vous n’attirerez jamais personne.

Un photographe désireux de développer son activité grâce au web doit apporter de la valeur avec ses images. Il doit montrer ce qu’il fait au-delà des images. Il doit pouvoir embarquer le visiteur dans un récit et l’inciter à en savoir plus. C’est ce que fait par exemple Didier Ropers, photographe de mariage pour attirer des futurs clients.

Quels contenus créer : un dernier truc

Personne ne vous reprochera vos premières tentatives car personne ne les verra.

Ce n’est pas parce que vous allez publier un article sur votre nouveau blog, un épisode de votre nouveau podcast ou une vidéo sur votre nouvelle chaîne Youtube que quelqu’un va le lire, entendre ou voir. Pas les premiers jours.

Vous avez le droit de faire des erreurs avant d’avoir une audience étendue.

Vous pourrez toujours corriger ce qui doit l’être au fur et à mesure, pour l’améliorer.

Dites-moi ce qui vous bloque encore pour choisir un de ces trois formats ?

 

Laisser un commentaire