Quelle est la meilleure façon de créer des contenus : calendrier éditorial, planning … ?

Pendant des années j’ai passé des heures chaque semaine à lire, écouter, regarder, me former sur la meilleure façon de créer des contenus.

J’ai identifié des auteurs, des experts. Je consultais tous leurs articles, podcasts, vidéos, livres. J’avais besoin de comprendre, entre autres choses, si la meilleure façon de créer des contenus sur mon blog était d’adopter un calendrier éditorial, de faire un planning à l’année ou de ne rien anticiper.

J’ai fini par réaliser que je passais plus de temps à me former sur la création de contenus que je n’en passais à créer mes contenus. C’est gênant non ?

Cette surdose de formation ne m’incitait pas à exécuter mais à me former. Certes, se former est essentiel, surtout sur le web, mais trop se former ne l’est pas.

La meilleure façon de créer des contenus

Vous avez envie de créer des contenus pour partager votre passion ? Vous avez besoin de créer des contenus pour faire connaître vos offres et vos services ?

Faites-le.

La meilleure façon de passer à l’action c’est de vous lancer.

Même si vous n’avez pas de calendrier éditorial. Même sans planning.

Il vous faudra ces outils pour tenir sur la durée, mais vous n’en avez pas besoin pour démarrer.

Pour apprendre à créer des contenus, il faut créer des contenus. Tant que vous passez tout votre temps à vous demander quels contenus créer, à quel rythme, quelle longueur ils doivent avoir … vous ne faites rien.

La meilleure façon de créer des contenus est celle qui vous correspond

Adopter un rythme de publication n’est pas indispensable lorsque vous créez un blog, un podcast ou une chaîne Youtube pour la première fois.

Ce qui est indispensable c’est de créer des contenus qui vous correspondent puis de les analyser :

  • sont-ils pertinents ?
  • répondent-ils aux questions que ceux qui les consulteront se posent ?
  • le vocabulaire employé est-il compréhensible par un non initié ?
  • avez-vous poussé votre raisonnement jusqu’au bout ?
  • partagez-vous votre avis et non celui des autres ?
  • êtes-vous honnête avec votre audience potentielle ?

Considérez vos premiers contenus comme des coups d’essais. Comme ces exercices que vous faisiez à l’école avant d’en arriver au contrôle, à l’examen.

Le calendrier éditorial : nécessaire mais pas indispensable

Une fois que vous avez rodé votre processus de création de contenu (je vous explique comment ici), vous pouvez adopter un calendrier éditorial.

Un calendrier éditorial dicte vos choix :

  • quels thèmes vous allez traiter,
  • quels sujets parmi ces thèmes,
  • à quelles questions vous allez répondre,
  • sous quelle forme,
  • à quel rythme.

Vous établissez une liste de sujets à créer, et vous les créez.

Acheter un calendrier éditorial, la fausse bonne idée

Vous vous dites peut-être qu’acheter un calendrier éditorial est une bonne idée. Vous aurez une liste toute prête de sujets, le rythme de publication et toutes les informations additionnelles.

Certains calendriers éditoriaux incluent même la liste des messages à poster chaque jour sur les réseaux sociaux pendant les deux ans à venir.

Je ne vous incite pas à acheter ces produits. Non pas qu’ils soient inintéressants, mais ils ne sont jamais adaptés à votre activité. Vous allez devoir passer du temps à vous les approprier, à les modifier. Du temps que vous pourriez passer à faire VOTRE calendrier éditorial.

De plus, disposer dès aujourd’hui d’un calendrier dans lequel vous savez déjà ce que vous allez devoir partager dans un an, est-ce vraiment une bonne idée ? Ceux qui ont acheté un tel calendrier début 2020 ont la réponse.

Rien ne remplace une méthode

Si un ebook ou une formation me permet de passer moins de temps à résoudre un problème qu’il ne m’en faudrait pour le résoudre seul, alors je l’achète sans hésiter car mon temps est compté.

Par contre chaque fois que je mets en oeuvre un nouveau projet, je préfère mettre au point ma propre méthode. Concevoir des méthodes, des systèmes est ce qui m’aide le plus.

L’autre avantage de créer des méthodes, c’est que je peux les proposer ensuite à ceux qui me suivent. Je le peux car ce ne sont pas des ressources « toutes faites », mais un système qui permet aux autres de mettre en oeuvre leurs propres ressources.

Je préfère apprendre aux autres à apprendre que leur dicter mes choix.

Les contenus que vous créez sont ceux dont vous avez le plus besoin.

Ce sont ceux qui vous apportent le plus.

Ce sont autant d’opportunités pour vous de faire le point, de progresser, de préciser vos idées.

Quel est LE contenu le plus important parmi tout ceux-là ? Celui que vous créerez demain. Alors ne le négligez pas.

 

Laisser un commentaire