Les 5 avantages d’agir au lieu de penser

Imaginez que vous soyez face à un groupe d’étudiants.
Ils sont là pour apprendre de vous.
Supposons qu’il s’agisse de créer des vidéos à partager sur le web.
Divisez ce groupe d’étudiants en deux groupes, de façon aléatoire.

Au premier groupe, vous dites que leur note finale sera fonction du nombre de vidéos créées.

Au second groupe, vous dites que leur note finale sera fonction de la qualité d’une seule vidéo qu’ils doivent créer.

Que va-t-il se passer ?

Cette expérience menée par Jerry Uelsmann, professeur de photographie de l’université de Floride, est relatée dans le livre de James Clear « Atomic Habits » traduit en français sous le titre Un rien peut tout changer.

Les meilleures vidéos seront créées par le groupe qui travaille sur la quantité.

Ceux qui ont travaillé sur la qualité auront passé leur temps à définir ce qu’est une vidéo de qualité, ce qu’elle doit contenir, avec quels outils il faut la faire …Au final ils auront produit une vidéo banale.
L’autre groupe aura produit tellement de vidéos qu’il en sera sorti des pépites.

Quel que soit le domaine qui vous concerne, AGIR vaut toujours mieux qu’y PENSER.

Ecoutez ce podcast de Bertrand Soulier pour avoir un autre avis sur le sujet.

Attention : je ne prétends pas qu’il ne faut pas réfléchir à ce que vous voulez faire, mais il faut mettre une limite à cette réflexion qui ne doit servir qu’à identifier les bons outils ou les bonnes personnes. Définir les bonnes méthodes vient avec la pratique.

1 – PROGRESSER PAR LA PRATIQUE

En multipliant les essais plutôt qu’en cherchant des recettes toutes prêtes, vous allez apprendre par la pratique.
Plus vous pratiquerez, plus vous apprendrez.

La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information.
Albert Einstein.

2 – PROGRESSER PAR L’ÉCHEC

En pratiquant, vous échouerez souvent.
Vous vous en rendrez compte.
Vous tiendrez compte de ces échecs pour corriger ce que vous faites.
Et ne plus faire les mêmes erreurs.
Plus vous pratiquerez, plus vous multiplierez les échecs, plus vous progresserez.

3 – PROGRESSER PAR LA RÉPÉTITION

Le principal frein lorsqu’il s’agit de passer à l’action, c’est de vous lancer.
Vous avez toujours une bonne raison de ne pas faire : pas le temps, pas les moyens, pas l’argent, pas l’outil …
Prenez votre courage à deux mains et lancez-vous.
Le simple fait de vous mettre à l’ouvrage va lever la plupart des freins.
Ce sera tous les jours un peu moins difficile.
Jusqu’au jour où vous ferez ce que vous avez à faire sans même y penser.
Ce sera devenu un automatisme.

4 – PROGRESSER GRÂCE AUX AUTRES

Plus vous produirez, plus vous aurez de retours.
Peu au départ, de plus en plus avec le temps.
C’est inévitable.
Ces retours de lecteurs, de prospects, de clients, d’auditeurs, vous feront progresser.
Vous saurez ce qui fonctionne ou non.
Vous saurez si vous allez dans la bonne direction ou non.
Vous corrigerez vos erreurs en vous basant sur des faits et non des impressions.

5 – PROGRESSER GRÂCE A LA RECONNAISSANCE

Plus vous produirez, plus vous serez lu, vu, entendu.
Vous vous ferez remarquer pour ce que vous faites.
Vous attirerez des gens intéressés.
Qui vous complimenteront pour la qualité de vos offres ou produits.
Pour leur attrait.
Leur pertinence.
Certains deviendront peut-être même des clients.
Qui parleront de vous à leurs proches.
La reconnaissance de votre travail, de votre engagement, sera un facteur de progression important pour vous.

MAIS AUSSI …

En agissant plutôt qu’en calculant, vous allez développer une expertise pratique de votre domaine.
Vous passerez du statut de « je connais la théorie » au statut de « je pratique tous les jours ».
Dans vos actions, vos communications, votre comportement, cela fera une grande différence.

Vous avez du mal à passer à l’action ? Qu’est-ce qui vous freine ?

 

Laisser un commentaire