1% ou 99%, choisis ton camp !

Sur le web et les réseaux sociaux, seuls 1 % des participants créent des contenus.

Les autres, 99 %, sont des suiveurs. Inactifs.

1 %

Ces personnes là partagent leurs idées, leurs compétences.

Elles aident les autres.

Elles développent des audiences, une communauté.

Leurs publications génèrent des opportunités.

Elles peuvent développer des offres.

En vivre.

Ne plus dépendre d’un employeur, des aides, de l’état.

99 %

Ces personnes là regardent ce que les 1 % publient.

Les moins passives repartagent les publications des autres.

Laissent un Like sans valeur ajoutée.

La grande majorité lit.

Ou pas, survole souvent.

Ces personnes là restent dépendantes.

Des autres, sinon elles n’auraient rien à regarder.

De ceux qui les font vivre. Un employeur, les aides, l’état.

QUI A RAISON ?

Les deux.

Ceux qui créent ont besoin de ceux qui lisent, écoutent, regardent.

C’est leur audience.

Ceux qui ne font rien ont besoin de ceux qui créent pour avoir quelque chose à lire, écouter, regarder.

Je vous ai retrouvé cette vieille note de Loïc Lemeur qui décrit bien la situation.

QUI A TORT ?

Les deux.

Ceux qui créent doivent savoir écouter, lire, regarder aussi.

« Sentir » son audience est nécessaire.

Ceux qui ne font rien n’ont pas le droit de se plaindre, de contester, de critiquer.

Ils ne font rien.

QUESTION

Vous pouvez créer dans un domaine et être passif dans un autre.

Mais si vous ne créez jamais rien, vous n’aurez jamais rien.

Dans lequel créez-vous ?

 

Laisser un commentaire