Peu importe ce que vous dites

Tout le monde parle de tout. Tout le temps.
Quel que soit le sujet, vous trouverez toujours quelqu’un pour en parler.
Pour avoir un avis, par contre, c’est autre chose.

Les répéteurs

La plupart des gens ne font que répéter ce que les autres ont dit.
Ou ce qu’ils ont lu.

Pour développer une audience, créer des continus pertinents, ayez un avis.
Pas celui des autres, le vôtre.

Ce qui intéresse les gens c’est d’écouter votre avis, quelque soit le sujet dont vous parlez.

Développer des idées c’est difficile

Nous le vivons tous tous les jours, il nous arrive tellement de sujets, d’informations, de nouveautés qu’avoir un avis sur tout est complexe.
Il faut faire des choix.
Ou bien vous allez avoir l’avis des autres, et très sincèrement c’est peu intéressant.

Ce que les gens qui vous suivent attendent, c’est votre avis à vous.
Surtout si vous cherchez à développer une audience sur la base de vos compétences, de votre savoir.

Vous pouvez vous tromper

Avoir votre propre avis ne veut pas dire que vous devez toujours avoir raison.
Que vous devez tout savoir.
Ne jamais faire d’erreurs.
Cela veut dire que vous réfléchissez.
Que vous êtes actif plutôt que passif.

Vous pouvez avoir un avis différent

Je ne compte plus le nombre de lecteurs qui me suivent et ne sont pas d’accord avec moi.
C’est normal, je n’ai pas toujours raison et … eux non plus.
Par contre je m’efforce de donner un avis sincère lorsque je décortique un sujet.
Pas de copier ce que les autres disent, mais de m’informer pour me faire « mon avis ».

Votre valeur ajoutée, c’est votre avis

Je vous l’ai dit de nombreuses fois déjà, il vous est tout à fait possible de développer une activité en ligne pour générer des revenus.
Pour vivre mieux.
Pour être plus libre.
Les seules conditions sont :

  • avoir une audience,
  • avoir un avis bien à vous.

Les gens qui vous suivent ne le font pas pour le sujet dont vous parlez, il y a tant d’autres personnes qui en parlent.
Ils le font parce qu’ils veulent votre avis.
A vous.
Pas celui des autres.

 

Laisser un commentaire