Les réseaux sociaux nous rendent idiots

« Je trouve ce site trop difficile à consulter ».
« La recherche n’est pas assez efficace ».
« C’est trop long à lire, à écouter ».
« Je ne sais pas laisser un commentaire ».

Avec les années et l’omniprésence des réseaux sociaux, nous sommes devenus incapables.
Incapables de nous concentrer sur des contenus longs.
Incapables de trouver une information en ligne.
Incapables d’interagir avec les autres hors les plateformes sociales.
Incapables de chercher à comprendre comment fonctionne un site web et comment l’utiliser.
Nous ne faisons plus d’efforts.

Les réseaux sociaux nous rendent passifs

Il n’y a rien de plus simple que d’accéder à Facebook et de consulter ce que le réseau veut bien nous montrer.
Que d’ouvrir Twitter et de glisser notre doigt sur l’écran pour faire défiler des centaines de messages sans intérêt.
Que de visualiser des centaines de photos sur Instagram sans même retenir le nom de leur auteur.
Nous ne décidons plus de ce que nous consultons, les réseaux le font pour nous.

Les réseaux sociaux nous privent de la curiosité

Fouiller le web à la recherche d’une information pertinente.
S’abonner à des flux RSS.
Créer des alertes web personnalisées.
Apprendre à manier les opérateurs de recherche avancés.
Tout cela ne vous dit rien ?

Si vous ne fréquentez que les réseaux sociaux, c’est normal.
Nous ne savons plus utiliser les outils web.
Nous avons perdu toute curiosité pour les outils.

Les réseaux sociaux nous privent du meilleur de l’Internet

Certaines personnes m’avouent ne plus consulter que les réseaux sociaux.
Oubliant qu’il existe autre chose.
Hors les plateformes, point de salut !
Et pourtant, si nous ne fréquentons aucun site spécialisé, aucune communauté en ligne, aucun service de curation, aucune source d’information fiable, imaginez tout ce que nous manquons.

Les réseaux sociaux nous épuisent

Combien d’heures passons-nous chaque semaine à consulter les réseaux sociaux ?
Qu’avons-nous vraiment appris pendant tout ce temps ?
Rien, ou pas grand-chose.
Certains éprouvent même une fatigue sociale.

Faut-il quitter les réseaux sociaux ?

Non.
Mais les utiliser dans des buts bien précis, pour :

  • échanger avec des personnes intéressantes,
  • apprendre de ceux qui savent,
  • découvrir ce que l’on ne connaît pas,
  • créer du lien.

Attention

Contrairement à ce que vous pourriez penser, je ne suis pas contre les réseaux sociaux.
J’y suis présent tous les jours.
Mais je prône une utilisation raisonnée.
Intelligente, et non servile.
Proactive et non passive.

Vous avez peut-être un avis différent.
Vous ne partagez pas ma vision.
Vous pensez que j’ai tort.
Je serai ravi d’avoir votre avis et d’en parler.

Vous avez la parole !

 

1 réflexion au sujet de « Les réseaux sociaux nous rendent idiots »

Laisser un commentaire