Comment identifier vos talents cachés

Vous aimeriez changer d’activité, de vie, mieux profiter de vos journées mais vous ne savez pas comment faire. Vous pensez ne pas avoir de talents particuliers. C’est faux. Vous avez plus de compétences que vous ne le pensez. Voici comment identifier vos talents cachés et les utiliser pour développer de nouvelles activités.

Comment identifier vos talents cachés
Photo Taras Chernus

Les talents cachés : la mauvaise approche

Vous avez peut-être déjà pensé développer une nouvelle activité. Vous avez regardé la liste de vos compétences dans votre CV, ou ce que vous faites ou faisiez dans votre activité professionnelle.

Une belle liste probablement. Personne ne passe des années à exercer sans avoir des compétences.
Mais ce n’est pas la bonne liste.
Les compétences qui vont vous servir pour développer une nouvelle activité ne sont pas celles-ci.
Elles ne sont pas dans votre CV.

Elles sont cachées.

Il va vous falloir découvrir ces talents cachés, avant de les mettre en valeur. C’est la phase d’audit (en savoir plus sur Psychologie.com).

Commencez par faire un choix

Prenez quelques minutes pour réfléchir : que faites-vous  souvent qui vous plaît, que vous maîtrisez, et qui n’est pas lié à votre activité professionnelle actuelle ou passée ?

Cela peut être une passion, un loisir, un sport, une activité manuelle ou intellectuelle, peu importe.

Vous pensez à plusieurs choses ? Listez-les puis choisissez-en une. Gardez les autres choix pour la suite.

Je vous donne un exemple. Lorsque j’ai imaginé quitter mon emploi, j’ai listé « écrire pour le web » et « expliquer la photographie ». Deux compétences qui n’avaient rien à voir avec mes activités professionnelles de l’époque. Mais j’avais plaisir à faire ça.

La compétence que vous allez ainsi identifier va vous aider à trouver vos talents cachés.

Identifiez trois compétences liées

Vous avez choisi une compétence qui est la somme de plusieurs de vos talents. C’est ainsi, ce que nous faisons n’est jamais que la somme de plusieurs qualités :

  • vous avez une compétence sportive ? Vous avez ces trois talents : motivation, organisation, endurance.
  • vous êtes créatif ? Vous avez aussi ces talents : imagination, expérimentation, exploration.
  • vous écrivez ? Vous avez ces talents : trouver des idées, communiquer, intéresser, raconter des histoires.

Faites l’exercice, prenez la compétence identifiée au premier paragraphe et réfléchissez. Peu importe les mots, notez ce qui vient.

Imaginez.
En partant d’une unique compétence, vous venez de lister au minimum trois autres de vos qualités.
Refaites l’exercice avec une autre de vos compétences, vous allez identifier trois autres talents cachés.

Si … Alors …

Prenez maintenant chaque talent identifié lors de l’exercice précédent.
Affinez votre liste en précisant vos pensées.

Voici des exemples :

  • « Je sais écrire pour le web, donc je sais aussi identifier les bonnes sources d’informations, les analyser, associer mes idées pour synthétiser l’ensemble et écrire des articles qui aident les autres à régler leurs problèmes. »
  • « Je fais du sport chaque semaine, donc je sais aussi trouver la motivation, gérer mon planning, ma logistique et m’organiser pour persévérer. »
  • « Je sais communiquer en public, donc je sais aussi informer, influencer, animer. »

Le principe ici est d’associer un talent aux compétences nécessaires lorsque vous le mettez en oeuvre.

« Si je sais faire ceci … alors je sais aussi faire cela … »

Faites l’exercice avec trois ou quatre des compétences identifiées auparavant, vous allez voir que la liste de vos talents cachés va s’allonger vite.

Votre talents cachés … ne le sont plus

Vous venez d’identifier une liste d’au moins douze talents que vous ne pensiez pas avoir et que vous avez pourtant bien. Ce n’est pas de la magie, c’est la réalité. Vous avez ces compétences.

Voici une liste de compétences courantes que beaucoup de personnes ne pensent pas avoir alors qu’elles les ont bien :

  • trouver des idées
  • communiquer
  • attirer l’attention des autres
  • créer des objets
  • résoudre des problèmes
  • innover
  • enseigner
  • diriger
  • influencer
  • promouvoir
  • fédérer une audience
  • créer des contenus

Que remarquez vous de particulier dans cette liste ?

Il ne s’agit pas d’emplois ni de métiers. Il s’agit de compétences.

Lorsque vous envisagez de créer une activité, ne réfléchissez jamais en terme d’emploi existant mais de compétences. Un emploi existant vous impose ses limites, ses codes. Vos compétences ne vous imposent rien.

De nombreuses activités ne sont aujourd’hui pas associées à un « métier » ou un « emploi ». Je ne sais pas définir mon métier actuel. Je sais ce que je fais, comment j’aide les gens qui me suivent mais lorsque mes filles me demandent « Profession du père, je mets quoi ? », je n’ai pas de réponse.

Et c’est tant mieux. Je ne veux pas être enfermé dans un système.

Créer votre activité, c’est créer votre système.

Étape suivante : qui en veut ?

Identifier vos talents cachés et les lister est une chose. Les valoriser en est une autre.
Il vous faut maintenant transformer cette liste de compétences en opportunités.

Nouvel exercice : faites une liste des personnes ou organisations qui peuvent être intéressées par votre ensemble de compétences.

Selon vous, qui cherche :

  • un communicant,
  • un créatif,
  • un logisticien,
  • un rédacteur,
  • un entraîneur,
  • un bricoleur,
  • un organisateur,

Vous ne trouverez peut-être pas des noms d’organisations ou de personnes dans l’immédiat, ce n’est pas grave. Utilisez des termes génériques :

  • les sociétés de … qui font … avec … sans …
  • les personnes dans une situation de … qui doivent … sans …

Vous allez ainsi pouvoir baser votre réflexion sur quelque chose de concret, et non à partir d’idées en l’air ne reposant sur rien.
Vous allez aussi pouvoir vérifier s’il est possible de vous faire payer pour ce que vous savez proposer.

Les compétences ci-dessus sont toutes valorisables, d’autres payent déjà pour en bénéficier. Je vous donne des exemples concrets dans ces articles :

Reprenez ces principes pour identifier une liste de propositions à faire à ceux que cela peut intéresser.

Talents cachés, une dernière chose …

Il vous reste une dernière décision à prendre : laquelle des pistes précédentes, issue de votre réflexion, avez-vous envie de suivre ? Laquelle vous attire le plus ?

Ne faites pas un choix en vous basant sur ce que disent les autres.

Faites un choix personnel : ce qui vous fait le plus rêver.

Il sera temps plus tard d’ajuster le contenu de votre proposition aux réalités du marché.
Ne cassez pas la dynamique créative que vous venez d’établir.

Pour finir

Vous pensez peut-être que je suis un doux rêveur et que créer une activité et générer des revenus n’est pas aussi simple.

Je ne dis pas que c’est simple.
Je dis que tout est possible à qui le veut.
Bien que tout existe déjà, vous êtes unique. Votre ensemble de compétences est unique. Votre proposition sera unique.
Ne vous laissez pas influencer par ceux qui vous disent « ça ne marchera jamais », ils n’ont pas essayé.

Croyez en vous.

Vous doutez toujours ? Vous avez une question ? Posez-la moi via les commentaires.

La semaine prochaine, je vous dirai pourquoi savoir quoi faire de votre vie va vous permettre de mieux vivre vos journées, d’être en meilleur forme, de positiver.

 

Laisser un commentaire