Comment faire des progrès en photo, l’erreur à ne pas commettre

Un des pires mythes que vous pouvez entendre et qui vous empêche de faire des progrès en photo, est :

« Le post-traitement ce n’est pas de la photographie ! »

C’est un non sens.

Le post-traitement fait partie intégrante du flux de travail.
C’est lui qui permet de finaliser vos images.
De leur donner le rendu souhaité.
Qui donne à une série de photos un rendu cohérent.

Prenez l’exemple de l’argentique.

Vous finissez votre pellicule.
Vous allez au labo pour développer le film.
Puis faire des tirages.

Développer puis tirer, c’est du post-traitement.
Qui donne l’image finale à partir d’un négatif.
Une image finale qui correspond à ce que vous vouliez obtenir.

Mais pour faire des progrès en photo, il faut savoir une chose aussi.

Trop de gens confondent post-traitement et retouche.

La retouche photo consiste à modifier une partie de la photo pour faire « une autre photo ».
En supprimant un personnage.
En ajoutant un élément.
En superposant deux photos.
En créant une image de toutes pièces à partir de plusieurs photos.

Le post-traitement, ce n’est pas ça.
Le post-traitement consiste à :

  • redresser l’horizon et recadrer les bords si nécessaire
  • équilibrer les tons (exposition, points noir et blanc, hautes et basses lumières)
  • ajuster une zone par rapport à l’ensemble de l’image
  • redresser les perspectives si nécessaire
  • étalonner la colorimétrie d’une série
  • donner un rendu identique à plusieurs photos

Ce ne sont pas des retouches, ce sont des ajustements.
Ils se font à l’aide d’un logiciel de post-traitement sur des fichiers RAW.
Ce format est le seul à offrir la souplesse nécessaire au traitement.

Et voici autre chose à mémoriser :

Un bon post-traitement ne doit pas prendre des heures. Sans quoi la photo a été ratée à la prise de vue. Le traitement n’est pas fait pour faire d’une mauvaise photo une bonne. Il doit prendre quelques minutes au maximum.

Ces notions, et beaucoup d’autres pour faire des progrès en photo, je vous en parle dans ma Lettre Photo :

www.jcdichant.com/lalettrephoto

 

Laisser un commentaire