Si vous n’avez pas pensé mobile, c’est mort

Mardi après-midi, je termine une balade en famille dans ma région de cœur.

Nous éprouvons l’envie d’acheter quelques bouteilles de vin à un petit producteur rencontré il y a quelques jours sur un marché.

Il est présent sur les marchés de la région en semaine, je sais quel est le village dans lequel il y a marché ce soir.

Prudent, je vais quand même lui passer un coup de fil, j’ai la photo d’une étiquette, ça devrait m’aider à le contacter puisqu’il y a le lien vers son site web.

Je me connecte depuis mon iPhone pour réaliser que … le site n’est pas compatible mobiles.

Pas.

Compatible.

Mobiles.

En 2020.

Mobile first

C’est l’expression utilisée par les entreprises d’informatique il y a dix ans pour inciter leurs clients à rendre sites et applications compatibles avec les mobiles.

En 2020 il est impensable qu’un site web ne soit pas compatible mobiles.

Pas lisible depuis un smartphone.

Que certaines informations ne puissent s’afficher sur un petit écran.

Pour mon vigneron du jour, cela signifie la perte d’une vente, ni plus ni moins.

Ce qu’il peut gagner avec cette vente lui paierait la conception et l’hébergement d’un site adapté.

Pensez mobile d’abord

Cet article est rédigé sur un smartphone.

Il est relu et programmé sur un smartphone.

Il est lu par plus de 50% des lecteurs sur un smartphone.

Si votre site n’est pas compatible mobile à 100%, vous perdez plus de la moitié des visites et des contacts.

Traduisez cela en chiffre d’affaires si vous vendez quelque chose.

Tout s’est bien terminé

J’ai fini par trouver le vigneron et fait mes achats. Tant mieux pour nous deux.

Mais cela aurait pu se terminer autrement.

Je vous laisse y penser.

Si vous avez besoin d’infos supplémentaires sur la compatibilité mobile, je peux vous aider.

 

Laisser un commentaire