Et pourtant l’impossible s’est produit

Avec l’épidémie de Covid-19 et le confinement, le web a montré sa capacité à permettre la continuité de nombreuses activités.

C’EST IMPOSSIBLE !

Certaines pratiques qui semblait impossibles à mettre en oeuvre ont été mises en œuvre.

Les entreprises qui ne voulaient pas entendre parler du travail à distance l’ont mis en œuvre.

Ceux qui font de la formation sur site ou donnent des cours ne pouvaient plus le faire. Les plus réactifs ont basculé en mode Zoom.

NOUS N’AVONS RIEN INVENTÉ

Ces pratiques existaient avant le Covid-19.

Je faisais déjà du télétravail il y a de nombreuses années, je ne suis pas le seul.

Je faisais déjà de la formation en ligne. Je ne suis pas le seul.

LE MONDE A CHANGÉ

Certaines entreprises dans le secteur de l’informatique et des services ont même annoncé qu’elles devenaient « remote first » : elles réduisent à peau de chagrin la présence sur site et l’espace de bureaux, pour privilégier le travail à distance (sans supprimer les rencontres, c’est important).

Développer une activité grâce au web, en faire son activité principale, son mode de travail principal, est aujourd’hui la norme pour beaucoup plus de gens que vous ne l’imaginez.

QU’EST-CE QUE CELA SIGNIFIE POUR VOUS

Que vous allez être forcé d’y venir, quelle que soit votre activité.

Que vous allez devoir vous aussi travailler à distance, développer une audience, proposer des services en ligne, utiliser le web.

Même si votre métier ne s’y prête pas en apparence.

Vous allez devoir vous adapter, développer de nouveaux réflexes, adopter une nouvelle organisation.

Puisque vous allez devoir faire ça, pourquoi ne pas en profiter pour développer votre propre activité ?

IL N’Y A PLUS DE FREIN

Qu’est-ce qui différencie une activité salariée effectuée à distance d’une activité indépendante ? Plus grand-chose (plus d’infos ici).

Il n’a jamais été aussi facile de se lancer.

La technologie n’est plus le frein.

Le coût n’est plus le frein.

Les mentalités ne sont plus le frein.

Les outils ne sont plus les freins.

Le seul frein, c’est vous.

Décrivez-moi votre activité, je vous donnerai mon avis. Parlons-en.

 

Laisser un commentaire