Skip to content

Contenus en ligne, devenez parano !

Selon les experts, le confinement a fait gagner plusieurs années en matière d’adoption des technologies numériques et des modes de travail à distance (source).

Ceux qui doutaient de la pertinence des activités sur le web fin 2019 n’en doutent plus.

Ceux qui voyaient cela comme « une activité à la marge » en prétextant que « ça ne marchera jamais sur la durée » ont changé d’avis.

Exercer une activité en ligne est devenu la norme pour beaucoup d’entreprises et d’indépendants.

LES PROBLÈMES À RÉGLER

Il n’en reste pas moins des problèmes à régler. Parmi ceux-ci, il est crucial d’assurer la sécurité de tout ce que vous publiez et vendez.

Pour une raison simple :

Tout ce qui est déposé en ligne, quel que soit l’endroit, peut être piraté.

Ne pensez pas que vous y échapperez. Je propose des supports numériques et n’ai pas envie de les voir diffusés gratuitement hors de mon contrôle. Pourtant, bien que préoccupé par ce sujet, il ne se passe pas une année sans que je ne subisse le piratage de quelques données.

Vous avez mis en ligne un eBook sur votre blog ?

Vous avez publié des vidéos sur Youtube en masquant le lien ?

Vous n’êtes pas à l’abri. Votre eBook, vos vidéos seront vus ou diffusés hors de votre contrôle.

Je ne parle pas des photos que vous postez sur votre site et qui sont indexées par les moteurs de recherche. C’est un automatisme que vous ne pouvez pas combattre.

ON FAIT QUOI ?

Sécurisez.

Prenez les précautions nécessaires pour réduire autant que faire se peut la diffusion de vos contenus hors de votre contrôle.

Adoptez des solutions techniques, des méthodes et expliquez.

DES SOLUTIONS TECHNIQUES

Intéressez-vous aux solutions proposées par les meilleurs fournisseurs de services.

Si vous publiez des vidéos privées, ne les mettez pas sur Youtube avec un simple lien caché. Utilisez Vimeo qui permet de gérer les accès.

Vous vendez des livres numériques, ebooks ? Utilisez une plateforme spécialisée plutôt que de stocker vos originaux dans un dossier sur votre blog. Gumroad est une des plateformes conçues pour, Amazon KDP aussi, Podia (que j’utilise pour mes formations) dispose d’un module contenus numériques.

DU BON SENS

Ça va toujours mieux en le disant !

Quand vous proposez un contenu payant, quelle qu’en soit la nature, indiquez toujours qu’il s’agit d’un contenu dont la diffusion publique est interdite.

Expliquez pourquoi. Vos clients comprendront.

Dites-leur que s’ils diffusent vos contenus sans autorisation, ceux qui les téléchargent en les piratant ne payent pas. Alors qu’eux ont payé.

Ayez confiance. Vos clients ne sont pas idiots, si vous leur expliquez, ils comprennent.

DEVENEZ PARANO !

Ceux qui me connaissent le savent, je suis parano quand il s’agit de mes contenus numériques.

L’archivage est un de mes précédents métiers, j’ai trop vu d’entreprises perdre des documents, je ne supporte pas d’en perdre (j’ai même conçu une formation Archivage pour mes lecteurs).

Etre parano c’est penser à ce qu’il faut faire pour gérer vos contenus.

Les dupliquer.

Multiplier les supports.

Utiliser le Cloud (je mets tout dans Dropbox).

Et s’assurer de façon régulière que les sauvegardes sont faites et lisibles.

N’EN FAITES PAS TROP NON PLUS

Penser à la sécurité de vos contenus est une chose, en faire trop en est une autre.

Ne passez pas plus de temps à sécuriser vos contenus qu’à les créer.

Si vous diffusez un contenu gratuit pour remercier ceux qui s’inscrivent sur votre blog, sécurisez-le en l’envoyant par mail.
Si toutefois il est publié hors de votre contrôle ce n’est pas un drame. Prenez soin de mettre un lien vers votre site en première page. Vous pouvez même récupérer des abonnés de cette façon.

Une dernière chose …

Si vous voulez vraiment sécuriser vos contenus, que c’est vital pour vous, que vous ne maîtrisez pas la technologie, faites appel à un spécialiste.

Ce n’est pas si cher et vous aurez l’assurance que tout est géré dans les règles.

RECEVEZ LES NOUVEAUX ARTICLES PAR MAIL CHAQUE JOUR

Lire les autres sujets :BLOG

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *