Skip to content

C’est trop cher !

« Je suis vraiment intéressé mais pas à ce prix. »
« La formation est plus chère que le logiciel dont il est question !! ».
« Sur le web tout est gratuit. ».
« Je suis en difficultés mais j’ai vraiment envie de ça, vous me faites un prix ? ».

C’est trop cher !

LE PROBLÈME

Lorsque vous vendez quelque chose, un service, un produit, quel que soit le tarif, il y a toujours quelqu’un pour vous dire que « c’est trop cher ».

C’est vieux comme le monde.
Alors vous vous découragez.
Ou vous faites des remises.
Ou les deux.
Ça ne dure jamais bien longtemps.
Parce que vos frais à vous, ils sont trop chers aussi, mais vous devez les régler.
L’URSSAF ne fait pas de remises.

POSEZ-VOUS CETTE QUESTION

Ceux qui vous disent que « c’est trop cher » ont peut-être raison.
Vous êtes peut-être vraiment trop cher.
Si vous vendez du rêve à 10.000 euros, comme certains le font, il est probable que ce soit trop cher.

Étudiez les remarques que vous recevez.
Si tout le monde vous dit que « c’est trop cher », c’est un signe.
Si vous ne vendez rien, c’est un autre signe.
Étudiez aussi – surtout – les retours de ceux qui ont acheté vos produits ou services.
S’ils sont tous négatifs, « c’est trop cher ».
Sinon, « ce n’est pas trop cher ».

LE PRIX EST UN FAUX PROBLÈME

Le problème n’est pas que ce soit « trop cher ».
Le problème est que ce soit trop cher « pour ce que vous offrez ».

Tenez-vous votre promesse ?
Votre offre doit régler un problème. Le fait-elle ?
Elle doit permettre de passer un cap. Le fait-elle ?
Elle doit changer la vie de ceux qui l’utilisent. Le fait-elle ?

Le prix n’est pas le problème.

Si je vous vends une séance de coaching à 5.000 euros, qui vous permet de gagner à coup sûr parce que je m’y engage 10 millions d’euros dans les deux ans qui viennent, ce ne sera pas cher.
Si personne, avec la meilleure volonté du monde, ne peut gagner plus de 500 euros,  je suis un voleur.

Fixez vos prix en tenant compte de vos contraintes.
Vos frais.
Vos dépenses.

Mais surtout en mesurant la valeur que vous apportez.
Le service que vous rendez.
L’attention que vous portez à vos clients.

Si le compte y est, jamais vous n’entendrez dire « c’est trop cher ».

RECEVEZ LES NOUVEAUX ARTICLES PAR MAIL CHAQUE JOUR

Lire les autres sujets :BLOG

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *