Comment raconter une histoire avec vos photos ?

Vous faites des photos.
Par centaines ou milliers.

(pas comme ce lecteur qui me reprochait de lui envoyer des emails qu’il avait choisi de recevoir depuis deux ans en me disant que ça ne l’intéressait pas parce qu’il ne faisait pas de photos… les gens …)

Lorsque vous faites des photos, vous avez plusieurs possibilités.

Déclencher en réagissant à ce qui vous passe devant les yeux.
La photo de vacances, par exemple.

Partir avec une idée en tête et chercher des sujets qui correspondent.
La série photo.
(rappelez-vous James Bond, je vous en ai parlé pour illustrer le concept)

Ou …

Ne pas vous reposer sur le hasard.
Ne pas chercher des sujets identiques.
Mais raconter une histoire.
Comme vous le feriez si vous écriviez un journal de voyage.

« Attends, série de photos, histoires, tu te la racontes un peu l’histoire là non ?? »

Non.
Une série est basée sur la répétition.
Une histoire est basée sur le récit.

Une série n’a ni début ni fin.
Une histoire a un début et une fin.

Les 3 composantes d’une histoire sont :
– un lieu
– un personnage ou un ensemble de personnages
– un événement

L’histoire la plus connue à raconter en photo, c’est le mariage.
– un lieu : la mairie
– deux personnages : les mariés
– un événement : la cérémonie

Vous voyez où je veux en venir ?
Cela ne s’improvise pas.

Raconter une histoire en photo nécessite d’avoir pensé au script avant.
Un début.
Un déroulement.
Une fin.

(Introduction, développement, conclusion, ça vous rappelle quelque chose ??)

Ne cherchez pas à en faire trop.
Une bonne histoire n’a pas besoin de complications.
Restez simple.

Mais n’oubliez pas : la fin de l’histoire doit fonctionner en écho avec le début de l’histoire.

Lorsque vous préparez votre récit, faites la liste des personnages, des évènements et des lieux.
Des scènes correspondantes.
Pensez-y comme si vous écriviez.
Dans votre langage.

Traduisez en critères photographiques : focale, profondeur de champ, exposition, composition, traitement …
Vos éléments de langage.

Si vous ne savez pas comment passer un cap en photo pour développer votre démarche, intéressez-vous au storytelling, ce terme anglais qui signifie « raconter une histoire ».
Je suis en train d’étudier le livre de Finn Beales, un photographe dont c’est la spécialité.
Un livre pas très cher (21 euros) qui vous livre les outils essentiels et une méthode en 5 étapes pour raconter des histoires avec vos photos.

Demandez à votre libraire de vous le montrer ou commandez-le en ligne :
Le storytelling en photographie

 

Laisser un commentaire