Faites-vous cette erreur d’exposition en photo même si vous n’êtes pas dans l’Aubrac ?

Je me souviens de ce moment comme si c’était hier. Je ne pensais pas encore à cette erreur d’exposition possible qui me pendait au nez.
En route pour mon hôtel du soir sur une route de l’Aubrac, j’aperçois soudain le soleil percer au travers des arbres. Fin de journée, belle lumière d’été, chaude à souhait.
Les paysages de l’Aubrac, la nature, le calme.
Et moi et moi …

Je n’ai pas pu résister.
Arrêt photo forcé.

Je n’avais pas de sujet particulier.
Personne en vue, même pas un tracteur ou une vache (en Aubrac, pourtant …).

La seule raison pour laquelle je me suis arrêté est la lumière. Il fallait que je la photographie.
Ne pas le faire aurait été une grave erreur.

Sauf que là, vous vous dites « Mais euh … photographier la lumière ça veut dire quoi ?? »

En cet instant précis, cela signifiait immortaliser un instant. Ce n’était pas la qualité ou l’intérêt de mes photos qui m’intéressait. C’était la vision que j’avais, là, maintenant, dans ce coin paumé de l’Aubrac.

Qu’est-ce qui vous pousse, vous, à prendre une photo ?

Mais attention, ne me prenez pas pour un fou ou l’intellectuel que je ne suis pas.
Faire ces photos, non publiées car sans intérêt autre que mon plaisir personnel, m’a servi.

D’abord, j’y ai pris du plaisir. Et le plaisir, en photo, devrait passer avant tout le reste, surtout lorsqu’on est amateur.

Ensuite j’en ai retiré des informations.
– comment appréhender cette lumière sans faire d’erreur d’exposition
– comment réussir à traduire sa couleur, son intensité
– comment le faire sans saturer le capteur de mon appareil photo – comment jouer avec le flare, ce défaut qui peut aussi être un avantage
– et, surtout, comment intégrer cela dans ma pratique pour les prochaines occasions, quand le sujet m’importera.

Ne pensez pas qu’une fois que vous connaissez les bases de la photo, vous en savez assez.
Il y a toujours quelque chose à travailler, à améliorer, à comprendre, à explorer.

La lumière en fait partie.

Or curieusement c’est ce que les amateurs laissent le plus souvent de côté. Pas parce qu’ils sont amateurs (au sens « qui aime », rien de péjoratif ici).
Mais parce que lorsqu’on pratique la photo en amateur, on pense plus au sujet qu’à la lumière.

Combien de fois vous êtes vous dit « Je photographierais bien cette lumière ? »
Ou encore « Quelle belle lumière, quel sujet pourrais-je trouver pour en profiter ? »

Si la réponse est jamais, réfléchissez.
Vous passez à côté de quelque chose.

Vous aimeriez lire d’autres conseils sur la photo ? Savoir comment éviter toute erreur d’exposition ?Dites-moi à quelle adresse vous les faire parvenir et recevez mon kit photo en cadeau de bienvenue : https://www.nikonpassion.com/votre-kit-de-demarrage-lpl-npn/