Comment choisir un objectif photo : encore une raison d’ignorer ce que disent « les autres »

« C’est mieux. » « On me l’a dit. » « C’est plus cher, c’est un signe. » « Les pros les utilisent » Vous connaissez le problème lorsque vous devez choisir un objectif photo.

Mais savez-vous faire la différence entre ce qui est important POUR VOUS et ce qui est important POUR LES AUTRES ?

Comment choisir un objectif photo

Si je vous pose la question, c’est parce que je suis en train de rédiger le test du récent NIKKOR Z 28-75 mm f/2.8. Qu’est-ce qui vous attire dans son appellation ? F/2.8. Une grande ouverture. « Les pros les utilisent, c’est un signe ! »

Non. C’est même l’erreur que font de nombreux débutants et amateurs. Penser que f/2.8 c’est mieux que « pas f/2.8 ». Je prends le temps d’écrire cela aujourd’hui car j’ai vécu la même situation lorsque j’ai commencé la photo. Je me disais qu’un zoom à grande ouverture f/2.8, c’était FORCÉMENT mieux qu’un autre.

Mais ce n’est pas vrai. C’est mieux UNIQUEMENT si vous l’utilisez à f/2.8. Sinon cela ne sert à rien de dépenser plus.

Ce 28-75 mm f/2.8 par exemple, s’il vous sert pour :

  • la photo de paysage à f/11 pour une belle netteté d’arrière-plan,
  • le reportage urbain à f/8,
  • des plans nature serrés à f/16 pour gagner en profondeur de champ,
  • des photos de groupes,

Son ouverture f/2.8 ne vous sert à rien. Désolé, mais c’est la réalité.

Par contre, si vous faites :

  • un portrait à 75 mm,
  • un joli flou d’arrière-plan sur un paysage,
  • un sujet isolé de la scène en reportage,

Son ouverture f/2.8 vous aide à isoler le sujet.

« Non mais attends … et en basse lumière, f/2.8 c’est quand même  mieux non ?? ».

Non. Entre f/2.8 et f/4 il y a 1 valeur d’ouverture. 1 diaph. 1 stop. 1 Ev. 1 Il. Comme vous voulez. C’est pareil. Ce qui veut dire qu’en basse lumière, à temps de pose égal, vous pouvez utiliser :

  • f/2.8 à 800 ISO
  • f/4 à 1.600 ISO

Ou toutes autres valeurs d’ISO.

Autrement dit, VOUS NE GAGNEZ RIEN à choisir cet objectif photo car les capteurs récents montent en sensibilité d’un cran sans problème. Si vous avez vraiment un problème en basse lumière, utilisez une focale fixe ouvrant à f/1.8 ou f/1.4. Là vous gagnerez vraiment. Je l’ai fait pour cette série photo par exemple.

ATTENTION: Je ne dis pas que ce zoom NIKKOR Z 28-75 mm f/2.8 n’est pas intéressant. Mais ce que je mettrai en conclusion du test à venir, c’est :

  • le 24-70 mm f/4 S en propose plus pour 400 euros de moins (en kit boîtier)
  • le 28-75 mm f/2.8 ne se justifie QUE pour l’usage à f/2.8

Par contre, si vous avez vraiment besoin de f/2.8, alors il est bien plus accessible que le NIKKOR Z 24-70 mm f/2.8 S. Qui vous couterait 2,5 reins de plus. Mais sa construction, son ergonomie et sa finition sont toutes autres.