La Lettre de JC Dichant

La Lettre, une newsletter de Jean-Christophe Dichant

« Qui se ressemble s’assemble. » Ce vieux dicton n’a jamais eu autant de sens que ces dernières années, avec l’omniprésence du web et des réseaux sociaux.

Nous sommes confrontés chaque jour à des milliers d’interactions, que nous le voulions ou non. Vous êtes peut-être présent(e) sur le web, les plateformes, les réseaux sociaux. Vous êtes soumis(e) à de nombreuses sollicitations, vous ne savez plus comment gérer cette abondance d’informations.

Cette semaine j’ai publié deux sujets qui peuvent vous aider à discerner ce qui a de l’intérêt pour vous, et ce qui n’en a pas, que vous consommiez l’information ou que vous en soyez l’auteur.

Explorer, découvrir, transmettre sont les trois piliers sur lesquels reposent mes activités. Grâce à vous qui lisez cette Lettre, je poursuis ma quête pour partager les meilleurs contenus du web.

Cette Lettre est le lien qui nous permet d’échanger. Elle évolue sans cesse. J’ajuste la ligne éditoriale, les contenus partagés, j’ai aussi besoin de savoir ce qui vous importe. Vous pouvez me le dire en répondant à ce mail, tout simplement.

Vous appréciez le contenu de cette Lettre ? Pourquoi ne pas la faire connaitre à vos proches qui pourraient être intéressés aussi ? Envoyez-leur ce lien : La Lettre de JC Dichant.

1. Si c’est important, vous serez prévenu(e)

Les anglosaxons utilisent le sigle FOMO (Fear Of Missing Out) pour désigner la peur de passer à côté d’une information importante. Cette peur vous pousse, inconsciemment souvent, à consulter souvent l’actualité.

A chercher tout ce qui peut se passer dans une journée.

A rester des heures sur Facebook pour « tout savoir », même ce qui n’est pas vrai (la spécialité de Facebook).

Il existe une autre façon de faire, je vous en parle plus longuement ici : 

Arrêtez de suivre l’actualité ou pire, Facebook

En relation : Qu’est-ce que le syndrome FOMO ?

2. Savez-vous discerner l’important pour vous ?

Vous aimeriez être présent sur le web et les réseaux sociaux, mais vous êtes perdu(e). Vous ne savez pas où aller, pourquoi , comment vous comporter.

Cette thématique me passionne car elle conditionne mon activité professionnelle. J’ai publié un premier sujet dans lequel je vous donne les grandes lignes d’une pratique pertinente : 

Comment développer votre présence sur le web ?

3. Partager d’accord, mais où ?

Ca y est, vous êtes décidé(e) à partager des idées et des compétences. Mais savez-vous où le faire ?

Je vous apporte des réponses dans ce nouvel article, n’hésitez pas à poser vos questions, je vais développer dans les prochaines semaines.

Réseaux sociaux, blogs, newsletters, que choisir ?

4. Et s’il y avait une autre option ?

Imaginez que vous puissiez lire et découvrir des contenus intéressants sans passer par la consultation de centaines de liens et de milliers de messages sociaux ?

Voici comment cela pourrait se passer, c’est une des méthodes que j’utilise pour constituer mon référentiel de connaissance personnel, Ploum décrit sa version dans cet article (découvrez cet auteur au passage) :

Lectures, des liens à découvrir sans passer par les réseaux sociaux

En relation : j’utilise plusieurs applications qui m’aident au quotidien pour faire de même, les voici

5. Découvrez la curation de contenus

Il y a bien longtemps, Isabelle Matthieu qui gère le blog emarketinglicious m’a invité à écrire une série d’articles. J’y parle de curation de contenus.

Vous allez découvrir ce que signifie ce terme, pourquoi je pratique cette activité au quotidien, ce qu’elle peut vous apporter aussi :

Comment utiliser la curation de contenus

Si le sujet du minimalisme digital vous intéresse, que vous aimeriez savoir comment prendre du recul tout en profitant du web et des réseaux pour développer vos connaissances, je vous recommande la lecture du livre de Cal Newport désormais traduit en français : Réussir sa vie grâce au minimalisme digital.

Le titre français est un racoleur à mon goût, je préfère l’original, mais le contenu est exceptionnel.

Le mot de la fin

Déjà 3 semaines que vous recevez cette Lettre. Ce pari osé il y a quelques semaines est en train de prendre forme.

J’y travaille chaque jour, j’apporte des modifications, à la lettre, au blog, aux partages sur Twitter.

Je ne sais pas encore où cela va nous mener, mais ce que je sais c’est que je prends du plaisir à le faire. J’espère que vous en avez aussi à découvrir ces messages.

Tout n’est pas parfait encore, mais pour créer quelque chose il faut se lancer.

Dans les prochaines semaines je vous parlerai de mon processus créatif, comment je fais pour arriver à tout faire, à tenir mes engagements. C’est ma passion, elle me fait vivre, et elle peut faire de même pour vous.

Vous aimeriez savoir comment ? Parlons-en, ce mail est notre canal de communication direct.

Belle semaine.

Jean-Christophe

 

Laisser un commentaire