Comment restaurer une photo ancienne

La photo numérique a ceci de bien qu’elle permet de regarder nos photos aussi souvent que nous le souhaitons depuis n’importe quel écran.

Il existe pourtant un format que certains oublient trop souvent, c’est le tirage papier.

Rien ne remplace le papier lorsqu’il s’agit de faire un album, d’offrir des photos, de les envoyer, comme de les archiver.

Le point faible du papier, à l’inverse d’un fichier numérique, c’est la dégradation.
Un tirage qui date de plusieurs dizaines d’années peut être endommagé, décoloré, taché.

Si vous possédez toujours le négatif ou le fichier, vous faites un nouveau tirage, facile.
Sinon il vous reste vos yeux pour pleurer.

Ou bien vous vous lancez dans la restauration de photos.

Vous commencez par scanner le tirage, un scanner à plat fait ça très bien désormais.
Puis vous retouchez le fichier obtenu afin de supprimer les défauts, de réparer la photo, de la rendre tirable à nouveau.

Voici une liste de bonnes pratiques pour vous lancer dans cette opération.

  1. Utilisez un format d’enregistrement qui ne dégrade pas le fichier lors de chaque enregistrement (donc pas le JPG)
  2. Ne travaillez jamais sur le fichier directement, mais sur un calque qui permet les allers retours nécessaires
  3. Utilisez des outils de retouche propres aux photographes, les graphistes en utilisent d’autres pour d’autres besoins
  4. Respectez les caractéristiques de la photo originale, trop la moderniser ne valorise pas le résultat
  5. Utilisez la balance des blancs pour supprimer les dominantes (par ex. sur les anciens Polaroid qui tournent au vert)
  6. Utilisez le tampon de duplication pour recouvrir les défauts
  7. Utilisez le correcteur localisé pour tenir compte des caractéristiques de la zone adjacente à celle que vous réparez
  8. Préférez le recadrage à la réparation si les défauts en périphérie sont trop importants
  9. Insérez vos textes dans des calques spécifiques pour les déplacer aisément si vous légendez par la même occasion

Tous les logiciels de retouche permettent de faire ce travail.
Gimp, Affinity, Photoshop Elements, Photoshop par exemple.

Photoshop, le logiciel historique, fait peur bien souvent.
Des menus complexes, des centaines d’outils.
C’est pourtant un des plus efficaces et rapides pour faire ce travail de restauration.

Si vous utilisez Lightroom Classic, vous avez aussi Photoshop CC, il est inclus dans votre abonnement.

Je vous montre comment bien démarrer avec Photoshop CC dans ma formation du même nom.
Comment le faire interagir avec Lightroom Classic.

Recevez d’autres conseils comme ceux-ci, un clic suffit !

 

Laisser un commentaire